Déjà inscrit ? Connectez-vous
de CDTE47
Lupiac
Prieuré de Moirax

ROUTE D'ARTAGNAN VOIE ROYALE LOT-ET-GARONNE

Crédit : SM

“La Route d’Artagnan : 1ère route équestre européenne, symbole du renouveau de l'esprit mousquetaire pour la promotion de la citoyenneté européenne, de la solidarité, de la diversité et de l'amitié entre les peuples en Europe”.

“Parce que sur le cheval, dans le silence et la solitude de la Route, on n’entend plus que l’essentiel”.

Alain Libéros
Président Fondateur AERA

www.route-dartagnan.eu/

168 km
max. 256 m
min. 41 m
3686 m
-3760 m

Profil altimétrique

Point de départ

53 les bouygues
24540 Marsalès
Lat : 44.6861Lng : 0.89096
n/a
127 j

6 informations complémentaires

Balisages

Entre Lamontjoie et Moirax, la route d'Artagnan suit le GR652 balisage Rouge et Blanc, ainsi que le chemin équestre d'Henri IV en Albret balisage Orange.
Entre Moirax et Saint Jean de Thurac, la route suit le chemin clunisien balisage mauve ou mauve et vert.

Lamontjoie

Lamontjoie est une bastide de plan régulier du XIII° siècle, crée par Philippe Le Bel, sous l’appellation bastide « La Montjoie de Saint Louis ». Découvrez sa place avec ses couverts et son église gothique languedocienne du XIII° siècle, restaurée en 1905, où se trouve un retable baroque classé aux Monuments Historiques.

Arpentez les ruelles qui sillonnent autour de la place de Nemours, observez les porches, les maisons à colombages… Descendez la Grande Rue, découvrez les maisons anciennes et notamment la magnifique bâtisse qui abritait autrefois la pharmacie du village, et son jardin du XIVème siècle.

Hébergement:
Camping de Saint Louis
RD 131
47310 Lac de Lamontjoie
Tel : 05 53 99 59 38
06 41 46 11 36
Parc clôturé, ligne d'attache,
point d'eau, emplacements
tentes, cabanes en bois,
restauration sur place

Le prieuré de Moirax

C’est au milieu du XIe siècle que Guillaume-Arnaud, seigneur de Moirax, après avoir longtemps guerroyé, fit don de ses terres à l’ordre Clunisien. Sa conscience le tourmentait et il espérait ainsi acheter son salut…

L’ordre décida aussitôt la construction d’un prieuré, et il avait pour cela de solides arguments ! Car il percevrait d’une part les revenus du péage provenant du gué de Lécussan (le plus important passage sur la Garonne de cette région) contrôlé par Moirax, et d’autre part, c’était une étape vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

C’est ainsi que les travaux débutèrent dès l’an 1049. Mais les fils puis les neveux du défunt seigneur de Moirax contestèrent vivement l’héritage et de façon plutôt violente selon les us et coutumes de l’époque, c’est-à-dire à coup de pillages et de sièges… Ces problèmes de succession ralentirent sérieusement la construction qui ne fut achevée qu’en 1140.

Les siècles suivants n’épargnèrent pas les lieux, puisque le prieuré subit de graves dommages au XIVe siècle pendant la Guerre de Cent-Ans, puis à nouveau au XVIe siècle lors des guerres de religions.

De grands travaux de restauration furent entrepris au XIXe siècle et dans les années 1950 pour sauvegarder le monument en respectant l’architecture originale.

L’église a été inscrite sur la liste des monuments historiques en 1846.

Layrac, entre Gers et Garonne

Son patrimoine clunisien avec l'église St-Martin datant du XIIème siècle et sa coupole majestueuse, attenante au Prieuré clunisien et ses grands jardins ombragés. De son riche passé médiéval et classique, Layrac a conservé un centre-bourg remarquable : la place Jean-Jaurès avec les cornières, le clocher-porche octogonal de l'ancienne église paroissiale, les maisons à colombages de la rue des Sept Sceaux et de la rue des Baux, les lavoirs de Salens et de Verdun.
Hébergement:
Domaine de Bouheben
Sylvie Orliaguet
47390 Layrac
Tel : 06 11 62 55 14
domaindedebouheben@orange.fr
www.gitesdudomainedebiuheden47
Parc clôturé, ligne d'attache, paddock
point d'eau, foin de qualité, granulé
gîtes

Caudecoste

À 15 km au sud-est d'Agen, le village de Caudecoste s'élève dans la vallée de la Garonne - il tient d'ailleurs son nom, autrefois Calida Costa, de sa position élevée. Cette charmante bastide du XIIIème siècle conserve de sa riche histoire de nombreux vestiges : flânez sous les cornières de la place centrale, remarquable avec ses maisons à colombages reposant sur des poteaux de bois. Arrêtez-vous devant la Maison des Consuls, mélange de briques et de pans de bois, et lisez la plaque qui raconte son histoire

Types de sol

Bitume
Terre

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.