Les circuits
Activités
Lieux d'intérêts
Où manger
Où dormir

Thiant, Nord, Nord-Pas-de-Calais

Vous-êtes en charge de la destination ?
Découvrez Thiant, un charmant village dans le Nord-Pas-de-Calais, où l'histoire et la nature se rencontrent harmonieusement. Niché entre la ville de Valenciennes et le Parc naturel régional Scarpe-Escaut, Thiant séduit par son patrimoine riche et son ambiance chaleureuse. Flânez dans ses ruelles pittoresques, visitez l'église Saint-Denis datant du 15ème siècle et profitez de ses nombreux sentiers ...Voir plus

Se balader autour de Thiant

Voir plus de propositions
Randonnées pour tous niveaux à Thiant.
L'histoire du quartier du Nouveau Monde à Denain (Petit parcours)
5.4 km

L'histoire du quartier du Nouveau Monde à Denain (Petit parcours)

Réseau Hainaut Solidaire (RHS) est un projet européen qui vise la valorisation de quartiers et d'habitants belges et français par la réappropriation des lieux et la consolidation des lieux sociaux via la co-éducation et une approche territoriale. RHS mobilise habitants, chercheurs universitaires et travailleurs sociaux pour co-créer et tester des méthodologies participatives dans une logique d'effacement des frontières entre quartiers, villes et pays. Pendant les 4 années du projet, les habitants de quartiers belges et français réfléchissent, dessinent, photographient et testent des parcours valorisant leur patrimoine vécu collectif et reliant leurs lieux de vie à des quartiers ou sites environnements importants à leurs yeux. Ce sont eux qui ont conçu le parcours des différentes cartes. L'histoire du quartier du Nouveau Monde et celle du charbon et de l'acier n'en font qu'une ! Entre 1895, date de l'ouverture du premier puits de mine, et 1988, date de la fermeture définitive de l'usine sidérurgique employant jusqu'à 10.000 personnes, le quartier a vécu au rythme et au service de l'activité industrielle. Les écoles, commerces, terrains de sport, salles des fêtes ou de culte et logements en dépendaient. C'était aussi le plein emploi ! Cette histoire récente conditionne encore aujourd'hui la vie de milliers de familles. Ce n'est pas pour rien que les habitants du Nouveau Monde la mettent aujourd'hui en lumière.

50 min
2.6 km
Facile
1 Place Pierre Baudin 59220 Denain
Consulter
L'histoire du quartier du Nouveau Monde à Denain (Grand parcours)
5.4 km

L'histoire du quartier du Nouveau Monde à Denain (Grand parcours)

Réseau Hainaut Solidaire (RHS) est un projet européen qui vise la valorisation de quartiers et d'habitants belges et français par la réappropriation des lieux et la consolidation des lieux sociaux via la co-éducation et une approche territoriale. RHS mobilise habitants, chercheurs universitaires et travailleurs sociaux pour co-créer et tester des méthodologies participatives dans une logique d'effacement des frontières entre quartiers, villes et pays. Pendant les 4 années du projet, les habitants de quartiers belges et français réfléchissent, dessinent, photographient et testent des parcours valorisant leur patrimoine vécu collectif et reliant leurs lieux de vie à des quartiers ou sites environnements importants à leurs yeux. Ce sont eux qui ont conçu le parcours des différentes cartes. L'histoire du quartier du Nouveau Monde et celle du charbon et de l'acier n'en font qu'une ! Entre 1895, date de l'ouverture du premier puits de mine, et 1988, date de la fermeture définitive de l'usine sidérurgique employant jusqu'à 10.000 personnes, le quartier a vécu au rythme et au service de l'activité industrielle. Les écoles, commerces, terrains de sport, salles des fêtes ou de culte et logements en dépendaient. C'était aussi le plein emploi ! Cette histoire récente conditionne encore aujourd'hui la vie de milliers de familles. Ce n'est pas pour rien que les habitants du Nouveau Monde la mettent aujourd'hui en lumière.

3 h
3.2 km
Moyen
2 Place Pierre Baudin 59220 Denain
Consulter

Que faire à Thiant

Voir plus de propositions
Planifiez vos loisirs à Thiant en réservant des activités qui correspondent à vos envies.
Les Coquelicots
21 km

Les Coquelicots

Le gîte Les Coquelicots, d'une capacité de 6 à 8 personnes, vous accueille au coeur du Parc Naturel des Hauts Pays. Le gîte, aménagé sur deux étages, dispose de tout le confort moderne. Il se compose, au premier étage, d'une cuisine équipée de toutes les commodités nécessaires, d'une salle de bains, d'un espace sauna, d'une grande pièce de vie avec salon-salle à manger et d'une chambre double. Au deuxième étage, vous y trouverez 2 chambres doubles ainsi qu'une seconde salle de bains avec WC séparé et d'un coin repos avec documentation touristique et bibliothèque. Pour la détente, vous pourrez profiter de la terrasse aménagée dans le superbe jardin fleuri. Une table de ping-pong, des vélos et des jeux d'enfants sont également disponibles. Jeanne et Benoît De Bisschop, les propriétaires, vous accueillent avec plaisir dans leur gîte à la ferme d’Audregnies. C’est au centre de ce village pittoresque à l’origine très ancienne que se situe leur ferme familiale orientée vers les grandes cultures. Situé dans le Parc Naturel des Hauts-Pays, le gîte est le point de départ idéal pour de nombreuses activités. Pour les amateurs de culture et d’histoire, de gastronomie et de folklore le gîte se situe à un peu moins de 30 kilomètres de Mons et des trésors patrimoniaux. Pour un séjour au vert, les activités découvertes de la nature foisonnent. Au cœur d’un terroir vert aux vallées séduisantes bordées de prairies et de champs, de bois aux couleurs des saisons, la région est une invitation à profiter de la douceur et de la beauté d’une nature encore authentique. Les propriétaires sont à votre disposition pour vous faire découvrir leur jardin avec ses plantes, légumes et fruitiers cultivés naturellement mais aussi le patrimoine local avec une promenade commentée sur le village et ses alentours ou encore les activités locales et champêtres, les propriétaires vous feront partager leur métier d’agriculteurs au fil des saisons. A travers champs et bois vous découvrirez les richesses naturelles de notre région. Différentes cartes de promenades ainsi que de la documentation sur le patrimoine local, la gastronomie, les artisans d’art et de bouche sont mises à votre disposition.

1 Rue de l'Eglise 7382 Audregnies
Réservez à partir de 0 €Réservez
Consulter
Musée de la Tapisserie - TAMAT
34 km

Musée de la Tapisserie - TAMAT

À partir d'août, le musée TAMAT fermera ses portes au public pour des travaux estimés à une durée de quatre mois. Le Centre de la Tapisserie, des Arts Muraux et des Arts du Tissu est, pour les arts textiles, l’un des cinq Centres contemporains mis en place par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Son implantation à Tournai n’est pas anodine puisque la « capitale » de la Wallonie picarde fut, aux XVe et XVIe siècles, l’une des principales villes licières du pays. Le TAMAT est installé dans un très bel hôtel de Maître de style néo-classique, le Musée de la Tapisserie de la Ville de Tournai.Les collections présentes au TAMAT sont le reflet de la diversité des arts textiles. Des tapisseries anciennes du XVe siècle, remarquable patrimoine de la Ville de Tournai, aux œuvres les plus contemporaines en passant par le mouvement d’après-guerre « Forces Murales », plus de 250 œuvres témoignent de 6 siècles de textile.Le TAMAT abrite également en son sein des ateliers de recherches. Chaque année des boursiers viennent y travailler dans une liberté artistique totale. Un centre de documentation et d’études accueille chercheurs, étudiants, enseignants ou grand public dans le cadre d’études historiques ou biographiques. Et enfin, un atelier de conservation et de restauration permet au public de découvrir le travail lent et minutieux de préservation de la fibre. L’atelier est ouvert au public et les conservateurs-restaurateurs sont là pour répondre à toutes les questions.

9 Place Reine Astrid 7500 Tournai
Réservez à partir de 0 €Réservez
Consulter

Que visiter à Thiant

Voir plus de propositions
Flânez dans les quartiers historiques de Thiant.
Collège E. Littré
3.6 km

Collège E. Littré

Inauguré en 2001, le Collège E. Littré, a été conçu par les architectes Jean Claude Burdèse et Michel Bassery comme un grand vaisseau, qui s’étire sur plus de deux cents mètres. Ce bâtiment tout en longueur, présente une toiture en pente douce depuis la loge du gardien, en rez-de-chaussée, jusqu’aux salles de musique du 3e étage (16,50m de haut). Cette disposition permet d'accueillir tous espaces intérieurs dans un seul et même bâtiment (Surface utile : 8 200 m²). Seule la salle de sport est isolée du corps principal. Le restaurant scolaire et le pôle culturel se trouvent au cœur du bâtiment dont ils marquent symboliquement le milieu. Des fentes vitrées et de nombreuses ouvertures entre les salles et le long des couloirs apportent de la lumière lumière naturelle à l’intérieur et compensent l’étirement du bâtiment. L’architecture est également rendue dynamique par un jeu de courbes et de contre-courbes qui fusionnent au bord du préau central et par les lignes en biais que l’on retrouve sur certains volumes en béton, comme la salle polyvalente devant le hall, qui semble posée de travers, ou encore les murs de la salle de sport. Émile Littré, médecin, philosophe, lexicographe et homme politique français (Paris 1801-Paris 1881), surtout connu pour son Dictionnaire de la langue française, (1863-1873) communément appelé « le Littré », il est à l'origine de recherches sur l'origine et l'évolution de la langue française mais aussi fondateur de deux revues médicales et traducteur les œuvres complètes d'Hippocrate (1839-1861).

47 Avenue Anatole France 59282 Douchy-les-Mines
Consulter
Le jardin communautaire « Doux chineurs »
3.8 km

Le jardin communautaire « Doux chineurs »

Un jardin communautaire est un espace aménagé progressivement par des habitants volontaires. C’est un jardin partagé, naturel et pédagogique où il n’y a pas de parcelles individuelles. Il est conçu, entretenu et animé bénévolement par des «habitants jardiniers». Il a été créé en 2010 sur une parcelle mise à disposition par la Mairie avec le soutien de l’association Les AJOnc (Amis des Jardins Ouverts et Néanmoins Clôturés). Le jardin communautaire est ouvert au public dès qu’un habitant jardinier y est présent. Des permanences sont organisées tous les mercredi et samedi après-midi. Il peut accueillir des fêtes, des ateliers artistiques ou de loisirs, des événements culturels, des repas de quartier, des animations pédagogiques, …Côté « festif », un troc de plantes a vu le jour depuis 2016 et une fête du jardin est organisée chaque année au mois de juin. La conception et la gestion de ce jardin répondent à la nécessité de maintenir en ville des corridors biologiques indispensables pour préserver la biodiversité. Des zones de cultures potagères sont aménagées dans différents secteurs du jardin avec des modes de cultures différents : parfois en pleine terre, parfois en « lasagnes » en buttes ou en bacs dans l’esprit de la permaculture. Des arbres fruitiers ont aussi trouvé leurs places ; hautes tiges pour les adultes et demi tiges pour les enfants afin que ceux-ci puissent observer la croissance des fruits ainsi que les insectes qui s’y développent. Une ruche est installée prés de plusieurs pieds de vignes, elle n’est pas occupée, et ne sert que de support pédagogique. L’ensemble de ce jardin s’articule autour d’une mare. Une végétation herbacée et spontanée s’est installée tout autour offrant un abri à toute une population de batraciens d’insectes et d’une flore locale. L’entretien de cette végétation est basé sur le principe de la gestion différenciée : un seul fauchage manuel (à l’aide de faux) par an à l’automne, d’un ramassage et d’un compostage sur site de tous ces déchets (rien ne sort du jardin tout recyclage se fait sur place).

57 Rue Salvador Allende 59282 Douchy-les-Mines
Consulter
Verger Balzac
3.8 km

Verger Balzac

Depuis 2018, un groupe de citoyens (membres des Conseil et Comité Citoyens) animé par l’envie de redonner une place à la nature en ville et d’améliorer le cadre de vie investit les espaces publics autour du citystade de la rue Balzac. Différentes actions ont été menées dans le but de toucher les habitants de la commune, de sensibiliser les plus jeunes et de provoquer des rencontres entre les différentes générations. Un premier chantier citoyen a eu lieu en fin d’année 2019. Avec l’aide des élèves des écoles Ferry et Mousseron et de leurs professeurs, les citoyens volontaires (membres du Conseil et du Comité citoyens) ont commencé à « planter le décor » : des haies arbustives en dessinent les contours, des arbres fruitiers ont été plantés dans « Le Verger de Balzac », qui compte aujourd'hui 150 arbustes et 30 arbres fruitiers. En plantant un verger, les habitants souhaitent lutter contre les îlots de chaleur urbain (augmentation des températures en ville) et offrir un espace confortable et ombragé, même en été, grâce à la présence des arbres. En effet, les arbres permettent de réguler la température. Ils apportent de l'ombre en été et la transpiration des arbres a un effet rafraîchissant. L'arbre réfléchit environ 20% du rayonnement solaire et en même temps refroidit activement l’air environnant en évaporant l’eau lors de la transpiration. Dans certaines conditions, les arbres peuvent ainsi refroidir l’air ambiant de 2° à 8°C. www.onf.fr

16 Rue Balzac 59282 Douchy-les-Mines
Consulter
Le Beffroi
4.1 km

Le Beffroi

Le Beffroi est un immeuble construit dans le cadre de la rénovation du Boulevard de la Liberté. Il accueille des bureaux et des services publics sur 8 étages, ce qui en fait la plus haute construction de la ville. Insubmersible symbole d’un quartier qui ne veut pas sombrer. Paquebot, quille en l’air, subjectile d’une ligne de flottaison dont les ondulations s’inscrivent dans le ciel. La poupe est ancrée avenue Julien Renard. La proue s’élance vers le Boulevard. Le tribord supérieur est marqué par le gouvernail des hommes en marche sur l’horloge. Le bâbord inférieur ouvre ses portes à l’usager. Inauguré le 17 février 2007 L’architecture de Roland Castro s’appuie sur la courbe et la métaphore nautique. « Homme Libre toujours tu chériras la mer ! La mer est ton miroir, tu contemples ton âme dans le déroulement infini de sa lame..» Maître d’œuvre : Atelier Castro Denissof associés Le remodelage du Boulevard de la Liberté, destiné à offrir une dignité nouvelle à un quartier, hier délaissé, mais aujourd’hui central, a offert à la ville un géosymbole fort : le beffroi. «Il donne son sens à toute la ville», selon l’architecte parisien Roland Castro. Il accueille des bureaux et des services publics sur huit étages, ce qui en fait la plus haute construction de la ville. Il fait office de beffroi, bien qu'il n'en soit pas un à proprement parler Son émergence très fine crée une silhouette singulière dans la tradition des beffrois du Nord. Cette pièce urbaine se comporte comme une dame aux échecs, elle joue trois coups simultanés : C’est le bâtiment le plus haut de la ville que l’on voit de loin et sa hauteur relativise celle des immeubles du boulevard. Le centre était confidentiel, il devient évident. Le boulevard n’allait nulle part, il se retourne maintenant vers le beffroi et le centre ville.

18 Avenue Julien Renard 59282 Douchy-les-Mines
Consulter
L'Imaginaire
4.1 km

L'Imaginaire

L’Imaginaire, centre dédié à la culture Inauguré le 1er juin 2013. Le projet de construction de l’Imaginaire a été intégré au programme de rénovation urbaine de la commune signé en 2004 avec un avenant en juin 2010. Construction phare dans la reconfiguration du Boulevard de la Liberté, le CAC est aujourd’hui un élément structurant du renouvellement urbain. De par sa vocation d’échanges et d’ouverture sur la culture, la création et les multiples modes d’expression artistique, c’est un espace fédérateur attirant un public large et multiple. 2 ans de travaux. Coût total de l’opération d’environ 10,65M€ TTC. 2 945 m² sur 5 niveaux . Signé Rudy Ricciotti, le Centre des Arts et de la Culture, bâtiment, imposant, austère et minimaliste, vu de l’extérieur, laisse pénétrer, par ses “moucharabieh*”, la lumière et la sérénité, sur cinq niveaux, où se déploient divers espaces fonctionnels. Niveau R+3 :Interdit au public Régie technique (29,07m2) Niveau R+2 : Deux studios de répétition (155,68 m2 + 14,66 m2) Niveau R+1 : Une grande salle de spectacle (394,91 m2) de 500 places assises pouvant accueillir jusqu’à 1 200 personnes debout. Rez-de-chaussée : Un large espace d’accueil (1234 personnes) pour des forums (378 m2), un lieu de détente, d’échange et de rencontre autour d’un espace bar (99,10 m2). Niveau R-1 : Une salle de cinéma numérique (281,74 m2) pour 199 personnes et 5 PMR, couplée à un studio (28,16 m2) entièrement consacré aux images. La superficie et l’envergure de cette bâtisse de béton blanc, ajourée d’ouvertures étroites* faisant penser à une partition d’orgue de barbarie, confèrent à cet équipement une présence intrigante et imposante. Théâtre, danse, musique, photo, cinéma, littérature, expositions… toutes les formes d’imaginaire s’y croisent.

33 Rue Paul Eluard 59282 Douchy-les-Mines
Consulter
Médiathèque  Max-Pol Fouchet
4.2 km

Médiathèque Max-Pol Fouchet

n 1981, la bibliothèque Max-Pol Fouchet a été inaugurée dans le bâtiment de l'ancienne perception situé à proximité du pont de la Selle ; la Municipalité de l'époque souhaitait « une bibliothèque comme une maison » pour favoriser la diffusion du livre. En 1997, la bibliothèque devient médiathèque et déménage pour prendre place au centre de la Commune dans le bâtiment actuel, construit spécialement pour l'accueillir. L'architecture de ce bâtiment (notamment sa cheminée) évoque la forme d'un paquebot. La médiathèque occupe 1 200 m2 et s'organise sur deux niveaux (un rdc et un étage) . Cet équipement dispose également d'une salle d’expositions, une salle d’arts plastiques et une salle de lecture pour les animations. Ce qui permet à la médiathèque Max-Pol Fouchet de proposer aux lecteurs plus de 20 000 documents qui sont organisés en deux sections (adultes et jeunesse) et une sonothèque de plus12 000 titres (CD, vinyles, DVD, partitions de musique et jeux vidéos). La médiathèque de Douchy-Les-Mines porte le nom de Max-Pol Fouchet, poète, écrivain, critique d'art et homme de télévision français (1913-1980). « Ce qui m'importe, disait-il, c'est l'art comme témoignage de l'homme [...]. Dès mon adolescence, j'ai voulu m'approcher le plus possible de l'homme. Par quel moyen m'approcher ? Le moyen c'est la poésie, mais pas seulement la poésie écrite, la poésie comme moyen de vivre, comme éthique. » https://www.universalis.fr/encyclopedie/max-pol-fouchet/

39 Rue Paul Eluard 59282 Douchy-les-Mines
Consulter

Où manger à Thiant

Voir plus de propositions
Les gourmands apprécieront les restaurants de Thiant.

Où dormir à Thiant

Voir plus de propositions
Découvrez les meilleures options de logement à Thiant.
Prudence !
Nous n'avons pas d'information sur la difficulté de ce circuit. Il se pourrait que vous ayez quelques surprises en chemin. Avant de partir, n'hésitez pas à vous informer un peu plus et à prendre toutes les précautions nécessaires. Bonne balade ! 🌳🥾