Déjà inscrit ? Connectez-vous
Petite Saône de la Bourgogne à la Méditerranée

Petite Saône de la Bourgogne à la Méditerranée

Crédit : JFAntoine

Premier maillon de l'axe Saône-Rhône qui relie la Bourgogne à la Méditerranée, la Saône à petit gabarit, ou "Petite-Saône", est une rivière vosgienne charmante et sinueuse. La plaisance s’y est installée dans les bassins et les gares d’eau abandonnés par la batellerie. Le canal des Vosges lui apporte quantité de plaisanciers du Nord-Est de l’Europe.

163 km
max. 232 m
min. 178 m
367 m
-409 m

Accessibilité

Styles : BaladeDécouverteÀ la campagne
Publics : FamillePersonnes âgéesScolaire
Thématiques : CouplesCulturelPatrimoine

Point de départ


70500 Corre
Lat : 47.9112Lng : 5.99463
0 m
image du poi
1

Corre

Le village a possédé une grande importance à l'époque gallo-romaine, avant que Jonvelle ne la surpasse. Du fait de sa situation idéale dans le bassin amont de la Saône, Corre est un centre antique de flottage.

Le Village 70500 Corre
Lat : 47.9112Lng : 5.99463
0 m
image du poi
2

Fouchécourt

A voir, église saint Martin. Située dans le Diocèse de Besançon, elle est desservie par l'Unité Pastorale des Plateaux de Jussey.

Rue de la Fontaine 70160 Baulay
Lat : 47.7906Lng : 5.99768
0 m
image du poi
3

Baulay

Le tracé de la voie romaine qui menait de Besançon à Charmes, dans les Vosges, traversait la Saône à Baulay non loin de lieu où se trouve le pont actuel.
Baulay était mentionné dans des textes des XIIIe et XIVe siècles, et appelé tantôt Baaler, Baler, Balar, tantôt Balay, Baulai. C'est cette dernière dénomination qui a été adoptée à partir du XVIe siècle. Le village fut incendié en 1595 par les troupes de Tremblecourt (le roi de France Henri IV étant en guerre contre le roi Philippe II d'Espagne, souverain de la Franche-Comté et chef de la Ligue catholique).
Le village venait d'être en partie relevé quand il fut détruit de fond en comble lors de la guerre de Dix Ans et tellement dépeuplé que de 1636 à 1644 on n'y vit pas une seule naissance.
Suivant la tradition, Baulay était autrefois bâtie plus loin de la Saône qu'il ne l'est aujourd'hui. Le canton de champs appelé Sainte-Bénigne aurait été l'emplacement de l’ancien village. Il y existait encore au xixe siècle des restes de constructions.
L'église Saint-Barthélemy, paroiriale depuis le XIIe siècle, a été reconstruite en 1835, sauf le clocher qui date de 1782. À l'entrée du cimetière, à l'extrémité Est de Baulay, le long du tracé de l'ancienne route de Faverney, la chapelle Saint-Thiébaut fut construite en 1677. Elle fut rebâtie et agrandie en 1854.

D249 70160 Baulay
Lat : 47.7862Lng : 6.003
0 m
image du poi
4

Port-sur-Saône

Port fluvial de fret et de plaisance sur un bras de la rivière, qui forme une vaste île au niveau de la commune.
La ville est depuis 1989 le théâtre du Festival international du folklore, qui accueille chaque été durant 6 jours de nombreux ensembles nationaux, du monde entier, pour des spectacles, repas, et activités avec participation du public.
Pont de Port-sur-Saône : Port-sur-Saône possède un superbe pont sur la Saône datant du xviiie siècle. Il fut construit par l'ingénieur Jean Querret. Il est formé de 13 arches et remarquable par sa longueur et sa solidité. Au milieu du pont, on peut lire sur le garde-fou une inscription datant de la révolution : "Malheur à vous aristocrates".

14 Quai du Canal 70170 Port-sur-saone
Lat : 47.6828Lng : 6.04103
0 m
image du poi
5

Scey-sur-Saône

Scey-sur-Saône est une petite Cité Comtoise de Caractère. Vous y trouverez une église du XVIIIe siècle, placée sous le vocable de saint Martin, mais aussi un ancien château des Ducs de Bauffremont. Le Tunnel de Saint Albin est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du 18 septembre 1990.
La ville possède un complexe aquatique, une mini ferme, un centre équestre des Boulingrins, un parcours santé et un sentier pédestre.

32 Grande Rue du Bourg 70360 Scey-sur-saone-et-saint-albin
Lat : 47.6615Lng : 5.97448
0 m
image du poi
6

Scey-sur-Saône

Scey-sur-Saône est une petite Cité Comtoise de Caractère. Vous y trouverez une église du XVIIIe siècle, placée sous le vocable de saint Martin, mais aussi un ancien château des Ducs de Bauffremont. Le Tunnel de Saint Albin est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du 18 septembre 1990.
La ville possède un complexe aquatique, une mini ferme, un centre équestre des Boulingrins, un parcours santé et un sentier pédestre.

D3 70360 Scey-sur-saone-et-saint-albin
Lat : 47.6524Lng : 5.97523
0 m
image du poi
7

Traves

La famille de Traves tenait la seigneurie du même nom. Au XII siècle Thiébaud II de Traves transmettait son fief à sa fille Alix. Celle-ci épousait Thibaud II de Rougemont, vicomte de Besançon, de qui elle aura Thibaud III. Ce dernier transmet le fief de Traves à sa fille qui se marie avec Robert de Choiseul qui prend le titre de baron de Traves.
Vous y trouverez Église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste de Traves datant du XVIIIème siècle classée monument historique.

Sur la Saône 1er Canton 70360 Rupt-sur-saone
Lat : 47.64Lng : 5.94008
0 m
image du poi
8

Soing-Cubry-Charentenay

Soing faisait partie de la seigneurie de Fouvent suzerain des comtes de Bourgogne. En 1256, Soing passa au sire de Vergy, puis en 1302, au sire de Rupt. Cubry-lès-Soing dépendait des comtes de Bourgogne. Charentenay est mentionné en 1242, les hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem y étaient installés.

Port de Soing 70120 Fedry
Lat : 47.591Lng : 5.87087
0 m
image du poi
9

Ray-sur-Saône

Vous y trouverez l'important Château de Ray-sur-Saône des Seigneurs de Ray dominant la vallée de la Saône, une église dont la construction remonterait au IXe siècle, le chœur lui aurait été construit avant 1224.
Ray-sur-Saône fait partie des « Petites cités comtoises de caractère »

D256 70130 Vellexon-queutrey-et-vaudey
Lat : 47.577Lng : 5.82877
0 m
image du poi
10

Savoyeux

Le Port de plaisance de la commune est un équipement primordial du tourisme fluvial de la vallée. Vous y verrez l'église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte qui doit son nom à deux martyrs chrétiens du IVème siècle, elle possède un retable classé.

Rue des Chênes 70130 Savoyeux
Lat : 47.5624Lng : 5.74023
0 m
image du poi
11

Gray

Sans doute occupée dès la préhistoire par des troupes nomades, Gray a longtemps été une des villes les plus importantes de Haute-Saône. Sa vocation commerciale s'est affirmée dès le XIIIe siècle, et elle est vite devenue le deuxième port de l'Est après Strasbourg.
En 1790, la ville de Gray est choisie pour comme chef-lieu du département. Il est transféré à Vesoul, ville moins excentrée, en 1800. De 1806 à 1827 Gray et Arc-lès-Gray ne forment qu'une seule commune, avant de se séparer à nouveau.
En 1813 est implanté en bordure de Saône, un important moulin dit moulin Tramois18 remarquable par ses avancées techniques et la qualité de ses farines. Il sera détruit par un incendie. Une centrale hydroélectrique encore en production aujourd'hui le remplacera.
Gray fut chef-lieu de district de 1790 à 1795 et d'arrondissement de 1800 à 1926.
Lors d'une fête aérienne les 8 et 9 septembre 1912, le monoplan de Pierre Béard (1893-1966), plus jeune pilote de France, s'écrase sur la foule, tuant quatre personnes et en blessant une dizaine d'autres. Les obsèques des victimes sont célébrées en présence d'une foule considérable.

8 Quai Vergy 70100 Gray
Lat : 47.4505Lng : 5.59425
0 m
image du poi
12

Gray

Gray est la commune pôle pour le Pays graylois et forme avec 19 autres communes proches la Communauté de communes Val de Gray. L'aire d'attraction de Gray est limitée par la faible densité de population des communes rurales qui l'entourent et l'influence des capitales régionales Besançon et Dijon.
Au cœur d'une région plutôt céréalière Gray est le siège de la coopérative agricole Interval. L'économie industrielle du secteur est marquée par un développement des industries de transformation des métaux (machinisme agricole, chaudronnerie, construction métallique, etc.).
Le musée Baron-Martin conserve, entre autres, dans ses collections plus d'une centaine de gravures et d'eaux-fortes d'Albert Besnard ainsi qu'une importante collection de dessins de Prud'hon.
Le Muséum d'histoire naturelle de Gray s'est enrichi de diverses collections : roches et minéraux, fossiles, animaux naturalisés, herbiers, planches de l'Histoire Naturelle de Buffon.

5-6 Quai Mavia 70100 Gray
Lat : 47.4496Lng : 5.58726
0 m
image du poi
13

Arc-les-Gray

La ville possède quatre zones industrielles dont une en construction, ce qui en fait le deuxième pôle industriel du département. Situé sur un terrain pentu, le parc est orné d’essences d’arbres remarquables et de qualités : ginkgo biloba, hêtre, cèdre, acajou, tilleul... Sa situation géographique et topographique permet des vues panoramiques sur Arc et notamment sur Gray. En juin 1993, le parc est classé au titre de la mise en valeur et de la protection des espaces par le ministère des Transports, de l'Équipement, du Tourisme et de la Mer et la Direction de l’Architecture et de l’Urbanisme. La Maison principale, l’Orangerie et le pavillon Chinois accueillent désormais les associations de la cité arcoise pour leurs activités, et différentes manifestations. Le pavillon chinois, la serre, les bassins et les allées offrent un aménagement harmonieux pour ce lieu d’environ 1,50 hectare ouvert au public. Les derniers aménagements (luminaires, mobiliers extérieurs) et plantations (fruitiers, végétaux, fleurs…) offrent aux visiteurs la découverte d’un parc et d’un jardin extraordinaire qui ont été inaugurés en présence du préfet de la Haute-Saône et diverses personnalités du département et de la région.
Un grand lavoir ancien et majestueux à suites d’arcades, à colonnes engagées, entablements et gouttereaux est situé dans le quartier de la Maison du Bois. Il est mis en eau, la charpente est admirable. Il a été construit en 1883 par M. Delanne.

4-8 Quai Villeneuve 70100 Arc-les-gray
Lat : 47.4489Lng : 5.56189
0 m
image du poi
14

Mantoche

La commune de Mantoche possède une maison nommée maison Davadan. Située à côté de l'actuelle poste, elle appartient à un propriétaire privé. La façade donnant sur la rue a été transformée en 1554 par Hugues Davadan. Cette façade est une véritable particularité architecturale, puisque l'on peut y voir deux rangées de baies sextuples, typiquement Renaissance, modifiées à la fin du xixe siècle.

Rue du Château 70100 Mantoche
Lat : 47.4204Lng : 5.53269
0 m
image du poi
15

Pontailler-sur-Saône

Sur le quartier actuel du Mont Ardoux à Pontailler, dominant légèrement la plaine de la Saône, existait un important village gaulois (probablement séquane avec présence lingonne), plusieurs siècles avant J.-C., comme en témoignent les très nombreux objets archéologiques qu'on y a découverts.

11 Rue Saint-Éloi 21270 Pontailler-sur-saone
Lat : 47.3053Lng : 5.41755
0 m
image du poi
16

Lamarche-sur-Saône

Les origines de Lamarche sont méconnues. Néanmoins, la découverte de haches en pierre polie et de couteaux en silex, par le vicomte Raoul Legouz de Saint-Seine, en 1887, laisse supposer une occupation du secteur dès le Néolithique, même s'il semble que ces outils, retrouvés au confluent de la Bèze et de la Saône, aient été transportés jusqu'ici par les crues de ces rivières.
Vous y trouverez de nombreuses chapelles et églises.

9 Rue de la Marchotte 21760 Lamarche-sur-saone
Lat : 47.2725Lng : 5.38743
0 m
image du poi
17

Auxonne

Les historiens modernes s’accordent pour mettre en doute la véracité des assertions contenues dans la Chronique de Bèze (du nom du monastère fondé par Amalgaire (désigné sous le nom de Amauger dans Histoire de la Bourgogne) dans la première moitié du viie siècle), concernant le vocable « Assona » pour désigner Auxonne dans la première moitié du viie siècle.
Les trois premiers actes authentiques où apparaît le nom d’Auxonne datent de 1172, 1173 et 1178.
Le rattachement d’Auxonne au duché de Bourgogne lui donna un statut de ville frontière entre duché et comté de Bourgogne, entre influence française et influence germanique qui déterminera les destinées de la ville pour les siècles suivants.
La ville est construite autour d'un important patrimoine religieux et militaire (château d'Auxonne, remparts). Vous pourrez y visiter le musée Bonaparte qui conserve les souvenirs du jeune lieutenant Napoléon Bonaparte lorsqu'il était élève à l'école d'artillerie.

2 Rue du Jeu de l'Arc 21130 Auxonne
Lat : 47.1953Lng : 5.38428
0 m
image du poi
18

Saint Symphorien sur Saône

Les origines de Saint-Symphorien-Sur-Saône demeurent méconnues. Néanmoins, les traces d'une voie romaine et de formes agraires fossiles romaines dans la Bauche, ainsi que les restes d'une forge gallo-romaine, de culots de poteries, et de tuileaux, dans le coupis Delaitre, attestent de son existence dès cette époque.
Vous y verrez une voie romaine et formes agraires fossiles ainsi que le Canal du Rhône au Rhin (XVIIIe-XIXe s) et sa cabine design (XXe s), réalisée par Didier Faustino et baptisée Dr Jekyll & Mr Hyde, en référence au récit de Robert Louis Stevenson, à cause de son architecture duale.

7 Rue du Naisoir 21170 Laperriere-sur-saone
Lat : 47.1071Lng : 5.31479
0 m

1 informations complémentaires

Navigation de Corre à Saint-Symphorien

Distance en km : 159 km
Nombre d'écluses : 19
Gabarit (longueur x largeur) : 40 m x 5,1 m
Tirant d'eau : 1,8 m
Tirant d'air : 3,5 m

Temps de navigation : 21h (environ)

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris