Déjà inscrit ? Connectez-vous
LANA
LANA
LANA
LANA

LANA

Crédit : @ OT Bruyères, Vallons des Vosges

Date de construction : 1590 par Demenge HARLACHOL

Particularités de production : Les multiples papiers de grande qualité, ornés de fins filigranes, font connaître Docelles dans le monde entier.

Des artistes du Street Art ont investi les locaux pour exprimer leur art.

2-14 Rue du Colonel Bertin 88460 Docelles
Lat : 48.1459Lng : 6.62031
0 m
1 an

1 informations complémentaires

Dates clefs, Hommes et Familles illustres

1661 : Laurent KRAMP relève le moulin après les ravages de la Guerre de Trente Ans.

1776 : Marc-Antoine RETOURNARD devient propriétaire et exerce personnellement l’art du papier. Il ajoute à l’usine un cylindre à la hollandaise qui est une véritable révolution dans l’histoire papetière.

1778-1779 : Les œuvres de Voltaire sont imprimées à Kehl (Allemagne), sur du papier de Docelles. C’est un immense honneur pour Claude VASSIER, propriétaire de Lana.

1782 : le règne de la famille KRANTZ débute et durera plus de 140 ans.

1822 : la papeterie retrouve sa prospérité grâce à Claude KRANTZ.

1830 : Victor et Auguste KRANTZ sont confrontés à une importante crise papetière. Néanmoins, ils se procurent la première chaudière de fer pour le lessivage des chiffons. Ils décident de fabriquer eux-mêmes le ‘‘chlorure liquide’’ destiné au blanchiment des chiffons. L’usine se rétablit grâce à ce nouveau procédé et fait d’énormes progrès en matière de collage.

1856 : Lana fabrique du papier pour l’Imprimerie Impériale.

1858 : l’ère de l’exploitation papetière dite ‘‘à la mécanique’’ débute.

1914-1918 : Les locaux de Lana servent de logement au Commandant de la Place et à sa troupe. Les enfants de papetiers remplissent les matelas des soldats avec des chiffons.

1922 : Maurice LECOLE, ingénieur papetier, reprend la papeterie pour en faire une grosse unité moderne.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici