Les circuits
Activités
Lieux d'intérêts
Où manger
Où dormir

Camping municipal le Val d'Amby à Hieres-sur-amby, Isère

Vous-êtes le propriétaire ?
Bienvenue au Camping Municipal Le Val d'Amby, niché dans le charmant village de Hieres-sur-Amby, Isère, en Rhône-Alpes. Ce lieu unique est le point de départ idéal pour explorer une multitude d'activités et d'attractions locales. Commencez votre aventure par la découverte de la Grotte de La Balme, fameuse pour ses formations géologiques impressionnantes et son histoire fascinante. Suivez ensuite l...Voir plus

Se balader autour de CAMPING MUNICIPAL LE VAL D'AMBY

Voir plus de propositions
Balades et randonnées autour de CAMPING MUNICIPAL LE VAL D'AMBY.
Tour du plateau de Larina
264 m

Tour du plateau de Larina

Sous vos yeux se dévoile toute la richesse tant archéologique, architecturale que naturelle de l’Isle Crémieu et du plateau de Larina avec ses hautes falaises, royaume des faucons, circaètes, buses et autres rapaces. Garez-vous sur le parking en face du bureau de tabac au centre du village. Suivre à droite le sentier jusqu’au sentier pierreux qui escalade la falaise. Aux deux tiers de la montée se trouve, sur la gauche, une plateforme rocheuse d’accès un peu délicat. Une fois le plateau atteint, prendre à gauche le petit sentier du Tourdes Remparts. Il atteint la fontaine de la Vie, l’unique source du plateau. De là, descendre à gauche par un sentier raide qui conduit à une ancienne carrière. Continuer par ce sentier en corniche, vous apprécierez la vue sur le Val d’Amby et le Château de Brotel. Passer près d’une aire de pique-nique, couper la route Catelans à Larina et traverser le plateau d’Est en Ouest par un chemin herbeux. Il franchit une colline dénudée et descend. Bifurquer à droite à travers landes et buis en direction de la corniche Ouest jusqu’à l’intersection avec le sentier en provenance de Bourcieu. Remonter par ce sentier et longer le sommet de la falaise. Le sentier surplombe une zone marécageuse et débouche sur le site archéologique de Larina (prévoir au moins une heure pour le visiter). Près de la statue de la Vierge, rejoindre une importante excavation dans le sol. Redescendre par le sentier emprunté à la montée et rejoindre le parking, à Hières-sur-Amby.

3 h
7 km
Facile
38118 Hières-sur-Amby
Consulter

Que faire à CAMPING MUNICIPAL LE VAL D'AMBY

Voir plus de propositions
Trouvez les meilleures activités à CAMPING MUNICIPAL LE VAL D'AMBY et réservez facilement en ligne.
Les Grottes de La Balme
7 km

Les Grottes de La Balme

Petits bassins, labyrinthes, concrétions, lac : les Grottes de La Balme sont riches de ce que la nature a façonné. Découvrez un site naturel rare et exceptionnel qui vous offrira une découverte atypique du monde souterrain ! Arriver sous ce porche impressionnant et pénétrer dans les entrailles de la falaise pour découvrir les labyrinthes, un lac souterrain, les stalactites et stalagmites, l’amphithéâtre de petits bassins… ce sont ce que les Grottes de La Balme vous proposent. Prenez tout votre temps lors d’une visite libre d’environ 1h15 ou profitez d'explications lors d’une visite guidée (sur réservation). Visitées depuis 1807, les Grottes de La Balme dévoilent leur histoire et leurs mystères tout au long des 1 000 mètres de galeries souterraines à parcourir. Situées en Nord-Isère, au centre du village de La Balme-les-Grottes, elles constituent un détour fort en sensations sur le territoire des Balcons du Dauphiné. Complétez votre journée avec le sentier gratuit de l’Espace Naturel Sensible « Les Coteaux de Saint-Roch » qui se découvre grâce à un sentier balisé et un livret découverte. Cette zone naturelle préservée vous permettra d'observer les particularités des falaises, de la forêt et des pelouses sèches qui entourent les Grottes de La Balme et abritent de nombreuses espèces de plantes et d’animaux protégés. Devenez de véritables aventuriers lors des animations 100% familiales ! Traversée du porche en tyrolienne, visite ludique avec l'Enquête d'Archibalme : petits et grands seront comblés. Été comme hiver, le monde souterrain n'a pas fini de vous surprendre ! La boutique souvenirs est ouverte en même temps que les grottes et vous propose de nombreux cadeaux : vaisselle, textiles, pierres, sélection de livres et autres objets incontournables pour se faire plaisir ou pour offrir.

Rue des Grottes 38390 La Balme-les-Grottes
Réservez à partir de 0 €Réservez
Consulter

Que visiter à CAMPING MUNICIPAL LE VAL D'AMBY

Voir plus de propositions
Participez aux événements organisés à CAMPING MUNICIPAL LE VAL D'AMBY.
Musée archéologique de Hières-sur-Amby
186 m

Musée archéologique de Hières-sur-Amby

Le musée archéologique de Hières-sur-Amby, situé en contrebas du site de Larina, présente à travers ses collections l’histoire du peuplement en Isle Crémieu, du milieu de la Préhistoire au début du Moyen Age Entièrement rénové et agrandi, le musée offre au regard un parcours neuf et original sur les peuples ayant écrit l’histoire de l’Isle Crémieu. Il est situé au cœur du village dominé par les falaises et le site archéologique de Larina. Conçu pour faciliter la compréhension de l’archéologie et la relation de l’homme à son milieu, le musée retrace l’histoire de l’occupation humaine de la région de la Préhistoire au début du Moyen Age. Des céramiques préhistoriques des Grottes de La Balme aux vestiges archéologiques du Site de Larina, de la tombe du Prince Celte et de la villa gallo-romaine de St Romain de Jalionas à la tombe à char d’un aristocrate gaulois de Verna, c’est un programme inédit qui accompagne le visiteur. Par l’intermédiaire d’objets archéologiques parfois exceptionnels, la compréhension du parcours est facilitée par l’interprétation des vestiges à l’aide de cartes, de maquettes et de nombreuses reconstitutions. Au fil d’une chronologie simple et illustrée se dévoilent la vie quotidienne, les modes de vie, les conflits et les rites funéraires des populations qui se sont succédé sur le territoire. Armement, parures, artisanat, sépultures… autant d’éléments présents dans l’exposition qui permettent d’apprécier et d’interpréter les évolutions techniques, artistiques et architecturales. Et pour accueillir le public en de maintes occasions et sur des sujets très variés, le musée possède désormais une salle d’exposition temporaire.

Montée de la Cure 38118 Hières-sur-Amby
Consulter
Optevoz
5.9 km

Optevoz

Découvrez la commune d'Optevoz au centre des Balcons du Dauphiné. Son histoire, indissociable des peintres paysagistes des XIXe et XXe siècles, est riche d’un patrimoine important. La commune compte également deux Espaces Naturels Sensibles. 1. Optevoz et son patrimoine - Entre histoire et peinture : la commune a été un lieu d'inspiration pour de nombreux peintres lyonnais, comme Ravier ou Appian, et parisiens, tels que Daubigny ou Corot. Le plus emblématique de la commune est Charles-François Daubigny, qui a peint plusieurs toiles d’Optevoz, donc “le hameau de Optevoz” aujourd’hui exposé au MET (Metropolitan Museum of Art) à New-York. Le restaurant l’Auberge des Peintres abrite une exposition permanente qui retrace cette époque artistique florissante. Le village est la station 5 de la “Route des Peintres”, un itinéraire routier qui sillonne le territoire permettant de découvrir les lieux de prédilection d’une centaine d’artistes. Tous ces peintres se sont inspirés des paysages du territoire pour leurs œuvres du milieu du XIXe siècle jusqu’au début du XXe siècle. Les peintres sont friands de ce paysage parsemé d’étangs produisant une brume presque féérique, qui baignée de lumière offre un spectacle pour les yeux. - Le territoire est occupé dès la fin de l'âge du bronze, comme en témoignent certains objets découverts au lieu-dit les Planches. D'autres objets datant de l’époque romaine dans une villa, dite de Paradis, au nord-ouest du village, ainsi que des sépultures du haut Moyen-Âge ont également été mis au jour. Les nombreuses campagnes de fouilles de l'INRAP ont permis d'identifier l'existence d'une agglomération antique à Optevoz entre le Ier siècle et le IVe siècle de notre ère. Au chemin de la Cure Bataillier, les sondages ont montré une occupation médiévale : fosses et de trous de poteau. - L’église de Saint-Symphorien : du XIXe siècle, inscrite à l'Inventaire général du patrimoine culturel. - Le château d’Optevoz (site privé, ne se visite pas) : Le premier propriétaire mentionné en 1404 est Pierre, seigneur d’Optevoz. En 1580, le château passe aux mains de la famille Montchalin, originaire de Bourgogne. C’est par le mariage de Marie-Anne Rose de la Balme de Montchalin en 1703 qui l’amène en dot à son futur époux, qu’il est réuni aux possessions des seigneurs de Courtenay et ce, jusqu’en 1886. La maison forte du XVe siècle est bien plus importante que la bâtisse actuelle. Dans un testament de 1635, on mentionne notamment l’existence d’une chapelle Sainte-Anne dans une tour du donjon aujourd’hui disparue. De cet édifice, ne subsistent qu’une tour au nord et le porche roman de l’entrée. La maison forte sera pillée et incendiée au XVIIIe siècle. Les seigneurs de Courtenay la reconstruisent et lui donnent son apparence actuelle. En 1891, la propriété sera vendue à la famille Ruffieu qui apportera quelques modifications : ouverture dans le mur sud pour un accès à la cour de la ferme, construction d'un muret entre le château et la ferme, ainsi que l’ajout d’un porche surmonté d’une terrasse. En 1936, la famille Ruffieu vend la majorité de ses terres aux habitants. Enfin, d’autres familles prennent possession du château et du parc, et se succèdent depuis le milieu du XXe siècle. - Le lavoir d'Optevoz : construit en 1873, il est impressionnant par sa taille et surtout par sa grande charpente soutenant un toit en lauzes. Il est alimenté par l’Amby, aussi appelé « ruisseau des moulins ». Il a notamment été peint par le peintre isérois Jean Célestin Tancrède Bastet (1858-1942) et le peintre paysagiste lyonnais Charles Rouvière (1866-1924). - Un four à pain et un abreuvoir complètent le patrimoine vernaculaire. - Pour mémoire, le moulin à blé dit Moulin d'Ollier ou Moulin des Gobilles : il date de la première moitié XVIIe siècle. Au XIXe siècle, il est utilisé pour la fabrication des boulets (les gobilles) utilisés dans les broyeurs de pierre des usines de ciment. Sans doute détruit lors de l'inondation de 1888, à la suite de laquelle l'étang de la Tuille a été agrandi. L'écluse, au sud du moulin, a inspiré deux peintres : le suisse Gustave Courbet (1819-1877) et le britannique Alfred Sisley (1839-1899). -L’exploitation de la pierre calcaire : Optevoz, comme d’autres villages du territoire accueille dès 1880 des carrières de pierre qui servent à fabriquer de la chaux. En 1894, « la Société Nouvelle des Ciments de la Vallée d’Amby » possède les carrières d’Optevoz l’usine à chaux du Val d’Amby (ancien moulin) et l’usine à ciment de Hières-sur-Amby. Cette activité perdure jusqu’en 1975. 2. Optevoz, côté nature : deux Espaces Naturels Sensibles* - ENS de l’étang de Lemps : site emblématique de l’Isle Crémieu, cet ENS offre un habitat idéal à une faune et à une flore rares et préservées, dont la tortue cistude. Un sentier thématique de 3 km permet de faire le tour de l’étang à partir du parking à l’entrée du site. On peut également randonner depuis le centre d’Optevoz grâce à un sentier balisé de 9,7 km de difficulté moyenne. Le sentier thématique et un observatoire accessible aux personnes à mobilité réduite. L'étang de Lemps est également un excellent spot pour observer une variété d'oiseaux dans leur milieu naturel grâce à un observatoire en bois. Pour les plus joueurs, réalisez les parcours d’orientation pour adultes et enfants à l’aide des livrets (4,5 km ; boucle ; durée : 1h15), à télécharger ou récupérer à l'Office de Tourisme des Balcons du Dauphiné. L'étang a inspiré de nombreux peintres comme Camille Corot, François-Auguste Ravier ou encore Charles-François Daubigny. - ENS du Val d'Amby : site naturel remarquable qui abrite des espèces rares comme l’orchis parfumée mais aussi des oiseaux comme le pouillot véloce, la bergeronnette ou la mésange charbonnière. À découvrir grâce à un itinéraire pédestre de 1.7 km mais aussi depuis le centre de Optevoz via un sentier balisé de 4,6 km de niveau facile. Pour les plus curieux, emportez avec vous le livret pédagogique qui vous accompagnera le long du parcours de découverte (4,6 km). Sur la place du village, vous trouverez également un Tilleul dit de Sully, de plus de 400 ans. * Des animations sont régulièrement organisées dans les ENS du territoire. Renseignements et inscriptions auprès de l’Office de tourisme des Balcons du Dauphiné.

38460 Optevoz
Consulter
Église de Parmilieu
6.7 km

Église de Parmilieu

L'église de Parmilieu On estime que sa construction a débuté à la fin du XVIe siècle. L’église est placée sous le vocable de Saint Pierre et Saint Paul. Au début du XVIIe siècle, l’église est très pauvre et possède très peu d’objets de culte. Cette situation évoluera positivement au cours du siècle notamment grâce à la reprise des chapelles latérales rendue possible par le curé de la paroisse en 1666, Pierre Mugnier de Boulieu. En 1801, le Concordat (traité entre la République française de Bonaparte et le Saint-Siège de Pie VII organisant les relations entre l’Etat et les religions) réduit considérablement le nombre de paroisses. Parmilieu se retrouve dès lors rattaché à la paroisse d’Amblagnieu. L’église de Parmilieu souffre de cet abandon puisque la population doit désormais se rendre à Amblagnieu ou à La Balme pour certains sacrements notamment les baptêmes. La municipalité va donc demander en 1829, que son église soit érigée en succursale afin que l’Etat puisse en assurer la charge financière. Cette demande n’aboutira qu’en 1846 ! Durant ces années transitoires, c’est la population qui, à partir de 1831, financera l’affectation d’un prêtre à Parmilieu. L’église reste néanmoins un édifice sous-dimensionné : selon un rapport de visite de l’évêque de 1856, un tiers de la population n’a pas accès aux offices par manque de places. Aucun agrandissement ne sera pourtant réalisé, faute de moyens financiers. En 1869, la veuve de Joseph Allardon va honorer une promesse faite à son mari et fait un don qui va permettre l’achat d’une horloge monumentale. En 1871, l’état de l’église est enfin jugé satisfaisant ! Elle a alors l’apparence qu’on lui connait aujourd’hui : 24 m de long pour une largeur de 5 m, selon une disposition en croix latine avec deux chapelles. Elle dispose d’un maître-autel en bois verni et doré ainsi que d’une quantité importante d’ornements sacerdotaux. Pourtant, de nouveau, en 1901 son état va être jugé alarmant et dangereux. Après une mise en demeure de la municipalité en 1909, des travaux de sécurité vont être effectués. Il faudra néanmoins attendre la dernière grande restauration des années 1970-80 pour que l’église parvienne à l’état qu’on lui connait. En 1976, une nouvelle cloche baptisée « Clotilde » est installée. Elle inspirera même le poète G. Clopeau : « Ame de bronze du clocher Qui nous appelle à la prière Dans l’accueillante nef de pierre, Aux sons de tes proches voisines Porcieu, Charette, Montalieu, Mêle la voix de Parmilieu Par-dessus combes et collines. »

38390 Parmilieu
Consulter

Où manger à CAMPING MUNICIPAL LE VAL D'AMBY

Voir plus de propositions
Les restaurants de CAMPING MUNICIPAL LE VAL D'AMBY offrent une cuisine variée.
Restaurant Rolland
13 km

Restaurant Rolland

Établissement familial au cœur d'un village très fleuri, proposant une restauration de produits régionaux. Fidèles ou de passage, on goûte aux spécialités à base de produits locaux. En terrasse ou ambiance lounge, on profite de l'afterwork de vendredi. Le Restaurant Rolland est une institution locale reconnue depuis plusieurs générations. Toutes les familles de la région y ont vécu un mariage, un banquet, une communion ou autre. On y prenait l’apéro en jouant aux cartes et l’on croisait des voyageurs de commerce ou des visiteurs de l’entreprise Roset. Cette aventure évolue et en 2017, Guy Rolland passe la main à Damien Rodi, son chef historique, qui reprend le flambeau en 2018 avec son épouse Virginie, elle aussi du métier. Une équipe compétente et chaleureuse, la condition évidente pour poursuivre la renommée de cet établissement. Les grands classiques sont toujours au menu mais passent par la “patte” de Damien qui guide progressivement la carte vers des saveurs nouvelles et complémentaires. C’est avec plaisir que Virginie, Damien et leur équipe vous recevront dans la nouvelle ambiance de ce restaurant incontournable. Les spécialités à tester absolument : grenouilles fraîches ou poulet au Montagnieu, le vin blanc pétillant fabriqué dans le village même ! En dessert, on se laisse tenter par : le tiramisu dauphinois (à la liqueur de Chartreuse). Un délice... En terrasse en été ou dans l'espace lounge près de la cheminée en hiver. Un rendez-vous à noter dans les agendas !

24 Place des Granges Les granges 01470 Montagnieu
Consulter

Où dormir à CAMPING MUNICIPAL LE VAL D'AMBY

Voir plus de propositions
Explorez les options d'hébergement à CAMPING MUNICIPAL LE VAL D'AMBY.
Prudence !
Nous n'avons pas d'information sur la difficulté de ce circuit. Il se pourrait que vous ayez quelques surprises en chemin. Avant de partir, n'hésitez pas à vous informer un peu plus et à prendre toutes les précautions nécessaires. Bonne balade ! 🌳🥾