À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter

Oups... Il semblerait que Cirkwi n'ait pas l'autorisation d'utiliser votre position.

Description
Carte
Points d'intérêt
Notes et avis
À voir autour

Sur les pas de Bonnard

Balade sur les pas de Bonnard au Cannet

Description

Une agréable promenade d'environ 1h30 vous emmène à la découverte du Canal de la Siagne mais également sur les pas de Bonnard.
Vous découvrez les paysages et la lumière du Midi qui ont tant inspiré l'artiste peintre.
De magnifiques panoramas s’offrent à vous.

Informations techniques

Marche
Difficulté
Moyen
Dist.
3.6 km
Afficher plus d'informations

Profil altimétrique

Point de départ

20B Boulevard Sadi Carnot , 06110 Le Cannet
Lat : 43.57632Lng : 7.01893

Points d'intérêt

image du object

La rue Saint-Sauveur

La rue Saint-Sauveur présente un large éventail d’artisans d’art regroupés sous le label « Ville et Métiers d’Art », avec pour point commun un savoir-faire unique. Certains étant même des maîtres dans leurs disciplines, connus bien au-delà de notre région. De nombreux ateliers et artistes, un patrimoine culturel et des commerces à découvrir... tout en profitant de la quiétude des lieux et d’une pause gourmande dans l’un des établissements du quartier historique du Vieux-Cannet.

250 Rue Saint Sauveur 06110 Le Cannet
- Office de Tourisme Le Cannet -
Consulter
image du object

Tour des Calvys

Placée au cœur du hameau des Calvys, datant du XVIe siècle, la Tour des Calvys porte le nom de la première famille arrivée au Cannet en 1441, venant du Val d'Oneille. C'est ici que se traitaient les affaires : achat des récoltes, négociations. La placette de la rue des Prés accueillait les ânes et les mulets chargés des corbeilles des productions locales. Cette tour a été au centre d'un épisode historique cannettan puisque l'Abbé Ardisson, à la tête des habitants du Cannet, y soutint un siège où il mit les femmes et les enfants à l'abri contre les impériaux en 1707. À la Révolution, elle est vendue comme bien national et reste dans le domaine privé. Le sceau de l'Abbaye de Lérins, reproduit vers 1940 sur la porte d'entrée de la tour des Calvys témoigne de l'empreinte des moines de Lérins, possesseurs du Cannet depuis l'an mil.

261 Rue Saint Sauveur 06110 Le Cannet
- Office de Tourisme Le Cannet -
Consulter
image du object

Mur des Amoureux de Peynet

Cette fresque peinte sur la façade d'une maison ancienne a été co-réalisée par Peynet et le fresquiste Guy Ceppa. Elle représente un petit couple s'envolant au-dessus du jardin d'Eden. Indémodable, cette fresque peinte sur une façade d'une maison ancienne de la rue est un passage quasi-obligé des jeunes mariés. Egayant la rue, elle est le symbole de la joie de vivre au Cannet. Co-réalisée par le fresquiste Guy Ceppa en 1990, le mur des Amoureux de Peynet est une métaphore de l'amour symbolisé par des jeunes mariés unis s'envolant au-dessus du jardin d'Eden inspiré par la ville du Cannet. Raymond Peynet, citoyen d'honneur de la ville, a peint cette œuvre en l'honneur de tous les jeunes mariés auxquels il a voulu offrir une étape poétique dans leur voyage de noces. C'est en 1942, devant le kiosque à musique de Valence qu'il imagina son petit couple. En hommage aux amoureux, son ami Georges Brassens écrira la célèbre chanson « les bancs publics ».

2-18 Jard de l'Edem 06110 Le Cannet
- Office de Tourisme Le Cannet -
Consulter
image du object

Hotel de ville

Cette bâtisse, construite en 1902 pour être un hôtel, témoigne de par son architecture des caractéristiques des constructions de l'époque surnommée La Belle Epoque. C’est en 1933 qu’elle devient la mairie. Victor Joachim Gassier, un Bas-Alpin natif de Barcelonnette qui a fait fortune au Mexique, réalise au début du XXe siècle au Cannet une série d'opérations immobilières. Peu après la construction de sa maison, villa Les Mimosas, il fait édifier en 1902, sur le terrain d'à côté acheté à la Société Foncière Lyonnaise, l'Hôtel des Anges. L'architecte James Warnery, qui travaille pour le compte des Barcelonnettes implantés sur la Côte d'Azur, en dessine les plans. Le bâtiment avec l'emploi de mosaïques sur la façade est typique de cette époque. L'hôtel est racheté en 1933 par la ville et plus précisément par le maire Maurice Jeanpierre qui souhaite doter sa ville en pleine expansion, d'un Hôtel de ville digne de sa réputation. La salle la plus visitée de l'Hôtel de Ville est la salle des mariages, dite salle Bellini où sont exposées 5 œuvres de l'artiste représentant la joie de vivre au Cannet. Comme toutes les toiles de ce peintre, elles sont sincères, spontanées, gaies et colorées. Il dit lui-même que l'essentiel de son œuvre est issu de l'accumulation des impressions et des sensations enregistrées et ressenties, au temps où rien ne semblait le destiner à devenir peintre.

20 Boulevard Sadi Carnot 06110 Le Cannet
- Office de Tourisme Le Cannet -
Consulter
image du object

La Chapelle Saint-Sauveur, décorée par Théo Tobiasse

La chapelle Saint Sauveur, ancien beffroi, a été décorée par Théo Tobiasse sur le thème "La vie est une fête". A l'extérieur, le monument est magnifié par une mosaïque qui en souligne l'entrée et une sculpture, L'Oiseau de Lumière. Cet ancien beffroi accolé à la rue des Ardissons, nom d'une des familles fondatrices du Cannet venue s'installer dès 1477, marque l'entrée dans ce quartier. La date de construction de cet ancien clocher (ou "Campanile") du Cannet reste inconnue, mais daterait du XVIIe siècle. Sauvée d'une ruine probable, cette chapelle a été restaurée en 1989. Restait à lui trouver une destination digne de son passé historique et en osmose avec sa vocation spirituelle. Ce fut ainsi la préoccupation de Tobiasse, artiste contemporain de renommée mondiale, qui a ouvert ce lieu à l'œcuménisme et choisit pour thème : « la vie est une fête » pour illustrer ce renouveau. Dans l'authenticité de son geste créateur, Théo Tobiasse raconte avec vivacité et poésie une histoire universelle, pensée pour redonner à ce lieu une atmosphère propice au recueillement. Il traduit ici la vie, la fête en fusion, la nostalgie profonde, la spiritualité de l'âme. La couleur entremêlée structure cette composition monumentale. Elle se réfère aux tons chauds de la terre et au bleu infini du ciel. Le trait triomphal et anxieux établit et sculpte des lignes de force où le plein et la brisure s'accouplent.

4 Rue des Ardissons 06110 Le Cannet
- Office de Tourisme Le Cannet -
Consulter
image du object

Musée Bonnard

Le Musée Bonnard, unique musée au monde dédié au peintre Pierre Bonnard, s'inscrit naturellement au cœur de la ville du Cannet, qui l'inspira par ses paysages et sa lumière du Midi. " J'espère que ma peinture tiendra sans craquelures. Je voudrais arriver devant les jeunes peintres de l'an 2000 avec des ailes de papillon ". (Pierre Bonnard, 1946) Ce vœu de l'artiste est exaucé le 25 juin 2011, date de l'ouverture du musée Bonnard. Soutenu par l'Etat, qui lui attribue en 2006 le label « Musée de France », le musée a été réalisé sur un site proche du Bosquet, l'hôtel Saint-Vianney. Typique des constructions du début du siècle, cette villa a été bâtie en 1908. L'idée est de préserver l'esprit du bâtiment, l'un des derniers vestiges de l'architecture Belle Epoque, tout en transformant cet espace en véritable lieu d'exposition. Le parvis du musée, lieu d'accueil du public s'ouvre largement sur le boulevard Carnot. Dans un souci d'harmonie et d'esthétique, une colonne extérieure vitrée (qui abrite l'ascenseur), met en valeur la qualité architecturale de la villa, tout en lui conférant un caractère contemporain.

16 Boulevard Sadi Carnot 06110 Le Cannet
- Office de Tourisme Le Cannet -
Consulter
image du object

Eglise Sainte-Philomène

L’Eglise Sainte-Philomène est consacrée église paroissiale en 1907 et baptisée Sainte-Philomène, nom soufflé par Jean-Marie Vianney dit le curé d’Ars, qui contribua à répandre la dévotion à cette sainte, canonisée sans que l’on connaisse historiquement sa vie. Sa construction fut décidée par l’abbé Bovis, curé du Cannet, alors que l’église Sainte-Catherine ne suffisait plus à accueillir une population grandissante. De nombreux Cannettans offrent de l'argent ou des dons, mais la municipalité refuse de participer à l'entreprise. L'abbé Bovis réalise alors un tour de France afin de récolter des fonds pour sa construction. "On le vit passer sur toutes les routes, visiter les bourgades et les villes. Vivant de privations, éloquemment il mendiait partout une obole pour la future église". À son retour, il reçoit un terrain en centre-ville. Les travaux commencent le 1er octobre 1877, toujours sans l'accord de la municipalité. Celle-ci avait tenté de dissuader l'abbé Bovis, lui conseillant plutôt d'agrandir Sainte-Catherine, ce qui aurait contribué à faire "disparaître toute discorde entre les divers hameaux de la commune". L'église est achevée avec difficulté en 1884. Ouverte au culte le 2 avril 1882, elle est consacrée église paroissiale en 1907 et baptisée Église Sainte-Philomène, conformément à son souhait. En effet, il ramena d'un "pieux pélerinage" à Ars la dévotion à cette sainte. Le prêtre, qui a eu de fréquentes entrevues avec Jean-Marie Baptiste Vianney dit le curé d'Ars, fit le voeu de bâtir une église dédiée à la "radieuse martyre", la seule sainte canonisée sans que l'on connaisse historiquement sa vie. Selon la tradition, trouvée morte à Rome en l'an 275, ses reliques découvertes en 1802 dans les catacombes de la ville auraient provoqués de nombreux miracles. Mais il est apparu que sa légende était fausse. La congrégation des rites du Vatican décida en 1966 de faire disparaître Sainte Philomène du calendrier.

16 Boulevard Sadi Carnot 06110 Le Cannet
- Office de Tourisme Le Cannet -
Consulter
image du object

Bonnard par Big Ben

Cette fresque murale street art a été réalisée en 2017 par l'artiste Big Ben pour célébrer les 150 ans de la naissance du peintre Pierre Bonnard. Il y est représenté ici dans ses jeunes années. Une deuxième fresque le représente également mais à un âge plus mur devant le parking Saint-Sauveur.

16 Rue des Prés 06110 Le Cannet
- Office de Tourisme Le Cannet -
Consulter
image du object

Canal de la Siagne

Une agréable promenade d'environ 1h30 vous emmène à la découverte du Canal de la Siagne mais également sur les pas de Bonnard... Vous découvrez les paysages et la lumière du Midi qui ont tant inspiré l'artiste peintre. De magnifiques panoramas vous attendent !

13 Vche Vieux Chemin de Vallauris 06110 Le Cannet
- Office de Tourisme Le Cannet -
Consulter

Auteur de la donnée

Notes et avis

À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Prudence !
Nous n'avons pas d'information sur la difficulté de ce circuit. Il se pourrait que vous ayez quelques surprises en chemin. Avant de partir, n'hésitez pas à vous informer un peu plus et à prendre toutes les précautions nécessaires. Bonne balade ! 🌳🥾