Déjà inscrit ? Connectez-vous
Visite du village de Boudes
Visite du village de Boudes

Visite du village de Boudes

Boudes est un village viticole du Lembron qui s'est développé autour de son église Saint Loup et qui au 15ème siècle s'est protégé avec un fort villageois.

858 m
1 h 30 mn
max. 475 m
min. 460 m
25 m
-18 m

Profil altimétrique

Style : Balade
Thématiques : OenologieCulturel

Point de départ

Place de la Mairie
63340 Boudes
Lat : 45.4589Lng : 3.18475
0 m
2 ans
image utilisateur

Domaine Annie Sauvat

Annie Sauvat vous propose des vins d'Auvergne en cépages Chardonnay,...Lire la suite

Route de Dauzat 63340 Boudes
Lat : 45.4607Lng : 3.18192
0 m
image utilisateur
image du poi
1

Boudes et le Lembron

L'implantation humaine permanente dans le Lembron ne remonte guère au-delà du 9ème siècle, même si un site néolithique fut découvert en amont de Boudes. Aux alentours de l'an 1000 les premières paroisses apparaissent et donneront naissance à nos communes actuelles. Le nom de Boude est mentionné pour la première fois au 9ème siècle, et il appartient à la famille des Chalus-Lembron. Ils y édifièrent au 12ème siècle la tour carrée qui surplombe le village.

Place de la Mairie 63340 Boudes
Lat : 45.4589Lng : 3.18475
0 m
image utilisateur

Le Boudes la vigne

Au coeur d'un petit village vigneron à 10 min d'Issoire. Accueil sympa,...Lire la suite

Place de la Mairie 63340 Boudes
Lat : 45.4587Lng : 3.18487
0 m
image utilisateur
image du poi
2

L'église Saint Loup

L'église Saint Loup, ancien prieuré dépendant de l'Abbaye de La Chaise Dieu, est d'époque romane. Bâtiment à nef unique et chevet semi-circulaire, il présente un beau portail à l'archivolte décorée de sculptures et qui possède des vantaux cloués de pentures en fer forgé représentant des animaux fantastiques. Aujourd'hui fermée, elle renferme différentes statues : une Vierge à l'Enfant, des apôtres et un St Verny, protecteur des vignerons auvergnats

Place de l'église 63340 Boudes
Lat : 45.4585Lng : 3.18476
0 m
image du poi
3

L'enceinte du fort.

L'époque féodale a donné au village sa configuration actuelle avec au centre le fort villageois construit autour du donjon (on peut voir divers éléments architecturaux repris dans des bâtiments remodelés au cours des siècles.) La rue des forts reprend l'emplacement de l'ancien fossé. Ce plan circulaire, les matériaux : arkose blonde, tuiles romanes rouges et un climat chaud et sec confèrent à l'ensemble un caractère méditerranéen.

Rue des Forts 63340 Boudes
Lat : 45.4589Lng : 3.18428
0 m
image du poi
4

Des vestiges évocateurs.

Dans cette petite impasse vous serez facilement transporté au Moyen Age avec ce bâti serré appelé "loges" qui correspondent aux petites habitations refuges pendant les périodes troublées de la Guerre de Cent ans, et qui présentent des encadrements de portes et de baies. En faisant le tour de l'enceinte, vous pouvez déceler les traces de l'organisation défensive : tour d'angle, base d'échauguette et archère canonnière près de la fontaine rectangulaire à fronton.

Rue des Forts 63340 Boudes
Lat : 45.4586Lng : 3.18421
0 m
image du poi
5

Les pigeonniers.

En vous dirigeant vers le ruisseau Le Couzillou, remarquez les maisons aux pignons semi-circulaires dit en "chapeau de gendarme" ou en "bicorne" ornés de génoises, typiques de l'architecture du Lembron. Sur la berge du Couzillou de nombreux pigeonniers souvent ornés de fresques naïves peintes au pochoir marquent l'importance de l'élevage de ces oiseaux dont les déjections, la colombine, était un engrais extrêmement riche nécessaire à la culture de la vigne.

Rue du Couzillou 63340 Boudes
Lat : 45.4582Lng : 3.184
0 m
image du poi
6

La vigne.

La culture de la vigne s'étend dès le Moyen Age dans le Lembron et toute la région, à tel point qu'au 17ème siècle des arrêts contre la plantation essayent de lutter contre cette extension qui met en péril les cultures vivrières. Mais c'est au 19ème que la viticulture atteint son apogée avec les 3/4 de la commune plantée en vigne vers 1853. A cette époque le phylloxéra ravage les vignobles français mais celui-ci n'arrivant qu'à la fin du 19éme siècle dans la région, le département fut pendant quelques décennies le plus important producteur de vins français. En 1893 la maladie s'installe à Boudes et le déclin de la viticulture s'accroit rapidement aggravé par la saignée de la Guerre de 14.
Aujourd'hui, de nouveaux vignerons se sont réinstallés sur le terroir et ont réussis grâce à leurs efforts et à de nouvelles méthodes de vinification à obtenir l'AOC en 2010. La surface actuelle de la vigne à Boudes est d'environ 45 Ha.

Rue du curator 63340 Boudes
Lat : 45.4583Lng : 3.18494
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris