Déjà inscrit ? Connectez-vous
La Boucle de Bazoches
La Boucle de Bazoches
La Boucle de Bazoches
La Boucle de Bazoches

La Boucle de Bazoches

Crédit : SJean-Baptiste_CG58

Fief du Maréchal Vauban, ce charmant village en garde l’âme.
Si Vauban, enfant pauvre du Morvan, naquit à quelques dizaines de kilomètres (St Léger Vauban), c’est à Bazoches qu’il revint couvert de gloire et d’argent.
Derrière le militaire exceptionnel, un autre Vauban, fils de cette terre, sut se faire découvrir : un ingénieur civil, un staticien et un grand humaniste qui souhaitait voir s’améliorer le sort de la population.
Il est inhumé en l’église de Bazoches, laquelle est dominée par son château ouvert à la visite.
Balade permettant de découvrir le château de Bazoches et la chapelle St Roch.
A ne pas manquer…

10 km
3 h 30 mn
max. 415 m
min. 213 m
460 m
-461 m

Profil altimétrique

Styles : RandonnéeÀ la campagne
Publics : FamilleRandonneurs occasionnelsRandonneurs aguerrisAdolescents
Thématique : Patrimoine

Point de départ

198 Le Pressoir
58190 Bazoches
Lat : 47.3774Lng : 3.78452
0 m
2 ans
image utilisateur
/ 2 ans / 0 m

Château de Bazoches

Etabli à mi-pente d'une colline boisée sur l'emplacement d'un ancien...Lire la suite

Le Bourg 58190 Bazoches
Lat : 47.3783Lng : 3.78591
0 m
image utilisateur

1 informations complémentaires

A voir à côté : Le Château de Bazoches

Etabli à mi-pente d'une colline boisée sur l'emplacement d'un ancien poste romain, en visibilité directe avec Vézelay, le château féodal de Bazoches construit au 7ème siècle fut acquis en 1675 par le Maréchal de Vauban grâce à une gratification que lui accorda Louis XIV. Dès son installation Vauban y fit de nombreux aménagements et le transforma en garnison militaire. Ses descendants et actuels propriétaires conservent avec soin de nombreux souvenirs de leur illustre ancêtre: armure, chambre à coucher, cabinet de travail, bibliothèque.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris