Déjà inscrit ? Connectez-vous
Entre Bourgogne et Champagne

Entre Bourgogne et Champagne

La route des vins ne se limite pas à celles des grands crus. Des vignobles de l’Auxerrois, du Chablisien à ceux moins connus du champagne de la côte des Bar, se dessinent des routes secondaires de toute beauté. Elles ont l’avantage d’être peu fréquentées et sinueuses à souhait. Un œil sur les rangs de vignes, l’autre sur le prochain virage…

463 km
max. 472 m
min. 103 m
3429 m
-3425 m

Point de départ


89000 Auxerre
Lat : 47.7896Lng : 3.59253
0 m
image du poi
1

Auxerre > Les Riceys

La capitale et ses encombrements sont à peine à deux heures par l’A6… C’est pourtant bien d’autres types de bouchons qui vous attendent sur ce parcours œnologique ! On se retrouve entre amis autour d’un petit café matinal pris en terrasse au centre d’Auxerre, dans la vieille ville piétonne, puis l’on fuit au plus vite la civilisation en longeant la vallée de l’Yonne vers le sud. Les premières vignes de l’Auxerrois ne sont qu’à quelques kilomètres et l’itinéraire ne prend sa réelle dimension qu’en bifurquant à gauche, sur la D38 vers Irancy. Ce charmant village vigneron dominé par ces chers coteaux produit un bourgogne AOC tout à fait remarquable. Ne chargez pas trop les valises ou sacoches de la moto, la route est encore longue et les caves nombreuses ! D’autant qu’en sortant d’Irancy, la petite route (D38) serpente généreusement jusqu’à son sommet, à la table d’orientation. Ce parcours était d’ailleurs utilisé par une course automobile et la présence de « vibreurs » dans les virages serrés renforce le côté sportif. De là-haut, on observe l’étendue des 250 ha de l’appellation irancy avant de filer vers St-Cyr-les-Colons, puis basculer vers le Chablisien (D2).

Du rouge, on vire au blanc avec toujours ces paysages viticoles annonciateurs de routes taillées pour la pratique de la moto. La saison la plus agréable est évidemment le début de l’automne, lorsque la vigne porte sur ses feuilles ses plus belles couleurs dorées. La ville de Chablis mérite une halte culturelle, pour apprécier notamment la beauté de sa collégiale Saint-Martin (13e s.), mais aussi culinaire pour déguster les nombreuses spécialités locales à base de Chablis.

Plutôt que de continuer sur la grande route de Tonnerre, aventurez-vous vers Collan sur d’étroites voies secondaires (route des Rameaux, D35, D226), toujours sinueuses et vallonnées, pour vous diriger vers Dannemoine. Vous y franchissez le canal de Bourgogne au niveau de l’écluse n° 97 dans un cadre très bucolique. Loin de toute circulation, ces routes oubliées – certes, pas toujours en excellent état… – vous guident dans la campagne tonnerroise. Après Arthonnay (D952), débute le département de l’Aube et un autre terroir viticole, celui du champagne et ses bulles joyeuses. C’est la côte des Bar avec, en point d’orgue, le village des Riceys dont la particularité est d’abriter trois appellations d’origine contrôlée : champagne, coteaux champenois et rosé des Riceys. Louis XIV, en fin connaisseur, appréciait particulièrement ce vin rosé issu du seul pinot noir, et dont la production, très recherchée, reste très limitée.

27-29 Avenue du Maréchal Juin 89000 Auxerre
Lat : 47.7896Lng : 3.59253
0 m
image du poi
2

Colombey-les-Deux-Eglises

Colombey-les-Deux-Églises > Montbard

En quittant Colombey vers Montheries (la Boisserie est à droite en sortant du village), la route pénètre dans la dense forêt des Dhuits et offre une vraie partie de pilotage au Val Charbonnier (D23), sur un ruban d’asphalte idéal. Attention tout de même au gibier nombreux dans la région : sangliers, cerfs, chevreuils… Plus loin, le paysage s’ouvre sur une succession de vallons verdoyants en direction du sud avant de plonger à nouveau dans les grandes forêts de Châteauvillain (D10) et d’Arc-en-Barois. Ce dernier village abrite un château remarquable du 17e s. ainsi qu’un parc animalier privé. Entre les vallées de l’Aujon (D6) et de l’Aube, près de leurs sources, l’itinéraire serpente (D20) jusqu’à Auberive, célèbre pour son abbaye cistercienne du 10e s. L’altitude oscille entre 400 et 500 m et la Seine prend sa source un peu plus au sud. Juste avant d’arriver à Montbard, un petit détour culturel s’impose également à l’abbaye de Fontenay à quelques kilomètres au nord, chef-d’œuvre de l’art roman et l’un des plus anciens monastères cisterciens d’Europe, fondé en 1118.

2-10 Rue des Primevères 52330 Colombey-les-deux-eglises
Lat : 48.2255Lng : 4.88788
0 m
image du poi
3

Montbard

Montbard > Auxerre

Si la fatigue se fait sentir après tous ces kilomètres, les moins courageux rejoindront directement Noyers puis Nitry par la D956 et D49, au pied de l’autoroute A6. Mais les vrais aventuriers pousseront jusqu’à… Montréal ! Non, pas la métropole du Québec, au Canada, mais bien le village éponyme de l’Yonne, en Bourgogne. La photo souvenir est bien sûr inévitable devant le panneau de cette bourgade de 200 âmes, mais Montréal recèle d’autres trésors, comme ses fortifications, son château et sa collégiale qui dominent la colline, ou encore ses maisons anciennes parfaitement entretenues. Ne reste plus alors qu’à longer la vallée du Serein (D86) en remontant vers Noyers, puis d’enjamber l’A6 après Nitry. Les grottes d’Arcy – plus de 200 000 ans d’histoire – et de St-Moré vous permettront de prendre le frais avant de filer vers Mailly-le-Château qui domine l’Yonne et le canal du Nivernais. En longeant le cours d’eau, la route (D100) vous ramène tranquillement vers Auxerre, point de départ de cette boucle viticole. Dire que Paris est toujours à moins de 2 heures…

40 Avenue Maréchal Leclerc 21500 Montbard
Lat : 47.6231Lng : 4.32329
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris