Déjà inscrit ? Connectez-vous
Auxerre > Les Riceys

Auxerre > Les Riceys

La capitale et ses encombrements sont à peine à deux heures par l’A6… C’est pourtant bien d’autres types de bouchons qui vous attendent sur ce parcours œnologique ! On se retrouve entre amis autour d’un petit café matinal pris en terrasse au centre d’Auxerre, dans la vieille ville piétonne, puis l’on fuit au plus vite la civilisation en longeant la vallée de l’Yonne vers le sud. Les premières vignes de l’Auxerrois ne sont qu’à quelques kilomètres et l’itinéraire ne prend sa réelle dimension qu’en bifurquant à gauche, sur la D38 vers Irancy. Ce charmant village vigneron dominé par ces chers coteaux produit un bourgogne AOC tout à fait remarquable. Ne chargez pas trop les valises ou sacoches de la moto, la route est encore longue et les caves nombreuses ! D’autant qu’en sortant d’Irancy, la petite route (D38) serpente généreusement jusqu’à son sommet, à la table d’orientation. Ce parcours était d’ailleurs utilisé par une course automobile et la présence de « vibreurs » dans les virages serrés renforce le côté sportif. De là-haut, on observe l’étendue des 250 ha de l’appellation irancy avant de filer vers St-Cyr-les-Colons, puis basculer vers le Chablisien (D2).

Du rouge, on vire au blanc avec toujours ces paysages viticoles annonciateurs de routes taillées pour la pratique de la moto. La saison la plus agréable est évidemment le début de l’automne, lorsque la vigne porte sur ses feuilles ses plus belles couleurs dorées. La ville de Chablis mérite une halte culturelle, pour apprécier notamment la beauté de sa collégiale Saint-Martin (13e s.), mais aussi culinaire pour déguster les nombreuses spécialités locales à base de Chablis.

Plutôt que de continuer sur la grande route de Tonnerre, aventurez-vous vers Collan sur d’étroites voies secondaires (route des Rameaux, D35, D226), toujours sinueuses et vallonnées, pour vous diriger vers Dannemoine. Vous y franchissez le canal de Bourgogne au niveau de l’écluse n° 97 dans un cadre très bucolique. Loin de toute circulation, ces routes oubliées – certes, pas toujours en excellent état… – vous guident dans la campagne tonnerroise. Après Arthonnay (D952), débute le département de l’Aube et un autre terroir viticole, celui du champagne et ses bulles joyeuses. C’est la côte des Bar avec, en point d’orgue, le village des Riceys dont la particularité est d’abriter trois appellations d’origine contrôlée : champagne, coteaux champenois et rosé des Riceys. Louis XIV, en fin connaisseur, appréciait particulièrement ce vin rosé issu du seul pinot noir, et dont la production, très recherchée, reste très limitée.

27-29 Avenue du Maréchal Juin 89000 Auxerre
Lat : 47.7896Lng : 3.59253
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris