Skip to content

Blog Cyclotourisme : Nice au Cap Ferrat en vélo électrique !🚴

Application Cirkwi

Il faut se l’avouer… Nice est magnifique pour plein de raisons ! Découvrons-les ensemble le temps d’une promenade d’une semaine jusqu’au Cap Ferrat !🚴🤩

De Nice au Cap Ferrat : Découverte de la Côte d’Azur à vélo !

Connaissant très peu la ville de Nice et ses environs, j’ai eu envie de partir à la découverte de cette sublime ville française, durant un court séjour d’une semaine. Étant donné qu’il y a une forte fréquentation durant l’été et de fortes températures l’après-midi, je me suis dit que ce serait plutôt agréable de faire cette escapade à vélo électrique ! 😎

Eh bien, j’avais raison…

Découvrez mon escapade : De Nice au Cap Ferrat en vélo électrique ! 😉

Étape 1 :  Promenade dans Nice !🚴

En arrivant le premier jour à Nice, j’ai été forcée de rester aux alentours du centre-ville pour pouvoir stationner mon camping-car avec lequel j’ai effectué le trajet entre le Nord-Est et le Sud-Est de la France. Ainsi, je pouvais transporter facilement mon vélo électrique, et avoir un endroit où passer la nuit. 

Bien évidemment, étant donné que le camping-sauvage est interdit, je me suis installée dans une air de camping-car où les nuitées sont acceptées. 

Je suis partie, à l’heure où blanchit la campagne (tu as la référence  ? 🗣️), en direction de la Promenade des Anglais où j’ai pu profiter du grand air et de la vue vers la mer méditerranée. Sur le long de celle-ci, j’ai pu passer devant le célèbre Hôtel Negresco, qui est considéré comme l’un des plus prestigieux hôtels au bord de la promenade…    

De plus, à proximité de celui-ci, sont situés deux magnifiques casinos, avec vue sur la mer : le Casino Palais de la Méditerranée et le Casino Ruhl

En continuant la Promenade, je suis passée au travers du Jardin Albert 1er et de la Place Masséna où j’ai pu admirer la Fontaine du Soleil avant d’arriver au niveau de la Promenade du Paillon !

Celle-ci est ma découverte préférée du fait qu’il s’agit littéralement d’une forêt urbaine conçue en 2008 afin d’améliorer les perspectives de Nice aux niveaux paysagères, culturelles et environnementales. Eh oui, cette grande place d’environ 20 hectares a pour but de donner vie à un vaste poumon de verdure, de fraîcheur et de bien-être. Elle permet, en plus de cela, d’améliorer la qualité de vie des Niçoises et des Niçois… C’est top, non ? 😊

Pour mon second jour à Nice, j’ai poursuivi ma quête de découvrir la ville en me rendant dès la fin de matinée à la célèbre place près du Palais de la Préfecture, sur l’esplanade de Rauba Capeù où est représenté, en hommage à l’attentat du 14 juillet 2016le monument #ILoveNice aux couleurs de la France.

Après avoir pris quelques photos du monument et de la vue, j’ai pris la route en direction du Port de Nice et du Port Lympia, où je suis restée un moment éblouie par la quantité de bateaux et barques colorés ! Puis j’ai terminé ma journée en me rendant à l’Église Notre-Dame-du-Port-de-Nice.

Pour mon troisième et dernier jour à Nice, je suis partie tôt dans la matinée pour avoir le temps de visiter tout l’est de Nice. Au départ du Port Lympia, j’ai longé la côte où, en passant devant le Club House, la réserve de Nice et le Plongeoir, j’ai croisé de nombreuses affiches et panneaux m’indiquant la route pour me rendre à la Grotte du Lazaret.

Suite à sa visite, qui m’a permis d’en apprendre beaucoup sur sa nature préhistorique 🦣. J’ai continué mon parcours dans l’après-midi vers le Cap de Nice, la Colline du Château et le Mont Boron où j’ai pu admirer la vue panoramique sur Nice, la mer et le Palais Maeterlinck.

 

Étape 2 : Traverser de Villefranche-sur-Mer !🚴

Me voilà alors au quatrième jour de mon séjour, à Villefranche-sur-Mer

À mon arrivée dans cette nouvelle ville, j’ai déposé mon camping-car sur une air et je me suis envolée à bord de mon vélo électrique pour découvrir ce nouveau coin de France. 

 

La première chose que j’ai pu remarquer sur cette ville du sud est qu’il y a très peu de vent et donc que je risquais d’avoir très chaud… 

Mais cela n’a pas arrêté mon voyage puisqu’en fin de matinée, je me suis envolé vers le Port Royal de la Darsej’ai observé les navires amarrés. Il y en avait de toutes tailles ! Mais cette fois-ci, ils étaient moins colorés qu’au Port de Nice. 

Puis je suis partie durant toute l’après-midi pour découvrir les fonds marins, en louant un tuba à proximité de la pointe. Sur la route de la Pointe du Gaton, je me suis arrêtée pour découvrir le Mémorial en l’honneur de la Princesse de Monaco. Cependant, lors de mon excursion aquatique, je n’ai pas pu explorer davantage puisque mon tuba ne me permettait pas de descendre aux niveaux les plus propices… 

 

Pour mon second jour dans cette petite ville (eh oui, Nice fait 17 fois la superficie de Villefranche ! ), j’ai longé le restaurant la Corderie pour me rendre à la Citadelle de Villefranche-sur-Mer que j’ai visitée en fin de matinée. 

Puis dans l’après-midi, j’ai continué mon périple vers Saint-Jean-Cap-Ferrat, en passant dans la Rue obscure et devant la Villa Nellcote ! 

Étape 3 : Arrivée à Saint-Jean-Cap-Ferrat !🚴

En arrivant à ma destination finale : Saint-Jean-Cap-Ferrat, j’ai d’abord profité de la vue au bord de la Baie de l’Espalmador, avant de me rendre à la Villa Ephrussi de Rothschild. C’est ici que j’ai décidé de découvrir la pointe sur deux jours. Ainsi, je pourrais dans un premier temps découvrir toute la côte-est puis la côte-ouest. 

Je suis alors partie pour mon premier jour à Saint-Jean-Cap-Ferrat du côté du Port de Saint-Jean-Cap-Ferrat pour pouvoir aller contempler la promenade des fossettes et visiter la chapelle de Saint-Hospice, durant l’après midi. Sur le retour en fin d’après midi, je suis passée à proximité des restaurants littoraux : Le Cabanon Cap-Ferrat et le Paloma Beach qui est également connu pour sa plage. 

Pour mon dernier jour du séjour, qui est par ailleurs le second à Saint-Jean-Cap-Ferrat, j’ai profité de la matinée au bord de la plage des fossettes avant de me rendre, en début d’après-midi, à la Pointe de Cap Ferrat. Puis en fin de journée, avant mon retour dans le Nord-Est de la France, je me suis arrêtée à la célèbre Fontaine CoeXist

Et si vous aussi, vous testiez un voyage cyclotourisme tel que celui que j’ai réalisé allant de Nice au Cap Ferrat ? 

Vous pouvez également réaliser un voyage de 1 ou 2 jours… Vous avez juste à trouver votre destination et confectionner votre propre guide cyclotourisme !  

Retrouvez le guide « De Nice au Cap Ferrat :
Découverte de la Côte d’Azur à vélo ! » : Ici

A la une
Nancy au cinéma, 7 films incroyables

Nancy au cinéma

Tout le monde aime se détendre devant un bon film… et vous aussi j’imagine.