Nancy au cinéma

Nancy au cinéma, 7 films incroyables
Tout le monde aime se détendre devant un bon film… et vous aussi j’imagine. Mais le saviez vous ?! La ville de Nancy a déjà accueilli le tournage de plus de 7 longs métrages entre 1889 et 2020 ! Et bien aujourd’hui nous allons à la découverte de ces lieux de tournage grâce au parcours proposé par nos amis de Materciné sur Cirkwi.com

Nancy au cinéma, un vrai parcours pour les cinéphiles 😎🎥🎬

« Une femme française » (Régis Wargnier, 1995)

Une femme française est un film tourné en 1995 et réalisé par Régis Wargnier. Pour réaliser ce long métrage, l’auteur a tiré son inspiration de la vie de sa propre mère. Nancy est donc un lieu de tournage essentiel pour rendre hommage avec la plus grande fidélité au parcours de Mme Wargnier en 1939.

 Durant le tournage plusieurs plans se déroulent sur la place Stanislas et ses alentours. On peut observer l’Arc Here de même que la place Stanislas qui a été recouverte de sable pour respecter la temporalité de l’époque. 

L’office du tourisme, lui, a été déguisé en pâtisserie- confiserie pour l’anecdote. De plus on peut voir à plusieurs reprises la place de la Carrière lorsque Louis va rendre visite à son frère. 

Le Grand Hôtel de la Reine fait aussi apparition dans “Une femme française” mais pas que !

« Henry » (Pascal Remy, Francis Kuntz, 2010)

L’immanquable Hôtel de la place Stanislas a accueilli d’autres longs-métrages comme « Fille de joie » de Frédéric Fonteyne en 2020 et “Henry” de Pascal Rémy et Francis Kuntz en 2010. Ce film met en scène Henry, un guitariste de bal de province qui semble loin d’être une personne de bonne foi. “Coups tordus, compromissions, mensonges, trahisons font partie de son quotidien. Il faut qu’il truande, qu’il magouille, qu’il complote… Il ne peut s’en empêcher”. Les deux auteurs ont utilisé des plans larges regroupant la statue de Stanislas Leszczynski ainsi que la façade de l’Hôtel pour mettre en éclat la beauté des édifices nancéiens. Le restaurant l’arrosoir est aussi l’un des lieux de tournage du film ce qui a permis à l’établissement privé d’être mis en avant.

« Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » (Jean-Pierre Jeunet, 2001)

Un titre que les cinéphiles reconnaîtront sûrement « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain ».

Jean-Pierre Jeunet, auteur de film, a passé une partie de son enfance à Nancy dans les années 50. C’est dans le film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, que l’on retrouve une scène inspirée des précieux souvenirs d’enfance de Jean pierre Jeunet. Lorsque le film débute, Amélie tombe sur une ancienne boîte de Bergamotes orné de chardons, de croix de Lorraine et des grilles de Jean Lamour, emblème de la place Stanislas. 

« Il y a longtemps que je t’aime » (Philippe Claudel, 2010)

Dans « Il y a longtemps que je t’aime » de Philippe Claudel, Juliette la protagoniste retrouve sa jeune sœur Léa avec qui elle n’a eu aucun lien durant 15 ans suite à une violente séparation familiale… » Le musée des beaux-arts et ses œuvres sont mis en scène de même que le Grand Café Foy à plusieurs reprises. Il y a aussi la place d’alliance où sont filmé des moments de complicités et d’émotions entre les deux sœurs.

« Une enfance » (Philippe Claudel, 2015)

Philippe Claudel, propose en 2015 le long métrage « Une enfance » dans lequel on assiste au quotidien de Jimmy, un enfant qui doit assumer la responsabilité de chef de famille dès ses 13 ans pour s’occuper de son petit frère. C’est un film sombre mais passionnant, qui se déroule à Nancy. Effectivement, un bon nombre de scènes son tourné dans le très beau Parc de la Pépinière. Dans ce parc qui est synonyme de havre de paix aux yeux de Jimmy et de son frère, on peut apercevoir la roseraie et le marchand de glaces.

« Nos patriotes » (Gabriel Le Bomin, 2016)

Ce film qui raconte l’histoire du jeune Addi Bâ, un tirailleur sénégalais qui prend la fuite dans les Vosges suite à la défaite de la France en 1940. Certaines prises du long métrage prennent place à Nancy, notamment en face et à l’intérieur du Palais du Gouvernement qui a été maquillé en kommandantur pour l’occasion. Une autre scène intense est tourné dans la rue des écuries lorsque Addi Bâ négocie son entrée au fort d’Uxegney.

« Place Stanislas », Frères Lumière, 1889

Nous voilà à la fin de notre petit tour cinéphile avec « Place Stanislas » des Frère Lumière, réalisé en 1889. Les deux frères avaient pour habitude de filmer les lieux qu’ils découvrent afin de partager avec les spectateurs. Comme son nom l’indique « Place Stanislas » est un plan-séquence d’une quarantaine de secondes de la fameuse place. Ce court-métrage est la première représentation de Nancy imprimée sur pellicule cinématographique. On peut dire que ce sont les débuts de Nancy au cinéma !

Nancy au cinéma! Une vraie balade pour les cinéphiles! Retrouvez le guide sur Cirkwi.com

Les beautés de l’Automne

 Où aller dans le Jura pour profiter de la saison? 🍂

Le Lac d’Antre

Au sud du jura, on retrouve le lac d’Antre qui se situe à 800m d’altitude, au pied de “La Roche d’Antre” (une énorme falaise). Les hauteurs aux alentours du lac offrent une vue sublime sur la forêt d’épicéas qui entoure le lac, ajoutez à ce décor les couleurs chaudes de l’automne et vous ne vous lasserez plus de ce spectacle magnifique.

Les Gorges de l’Abîme

Pour ce qui est Des Gorges de l’abîme, ellles tiennent leur nom du torrent tumultueux de l’abîme qui les a creusé, c’est aussi l’un des plus beaux sites du Jura à parcourir. Pour les visiter, il est possible d’emprunter 2 km de passerelles qui forment un sentier touristique. Partez à l’aventure au milieu des feuilles tombantes et traversez des marmites de géants afin d’atteindre l’incroyable trou de l’abîme. Dotée d’une profondeur de 45 m, cette source est sans aucun doute l’une des plus belles de ce torrent.

Faites une pause dans les petits coins paisibles de l’Ardèche! 🏞️

L’Échelle du Roi

Si vous voulez une vue à couper le souffle sur le pont du diable et les paysages automnaux de l’Ardèche, n’hésitez pas à faire un tour à l’échelle du Roi. Situé dans la coulée basaltique de la chaussée des géants (une faille naturelle), l’échelle du Roi est constituée de roche volcanique. C’est aussi l’occasion de faire une petite montée sportive avant de rejoindre le village de Thueyts où vous serez accueillie chaleureusement.

KaizacO

Et si vous voulez un panorama sur l’autre versant de la vallée, on a ce qu’il vous faut!

KaizacO est un restaurant disposant d’un cadre d’exception. Manger, boire, soirée à thème et concert; plein d’activités vous sont proposées pour que vous puissiez profiter du magnifique paysage orangé qui se trouve sous vos yeux. Le restaurant ne possède pas de carte car les repas servis changent au gré des saisons et des envies du chef pour plus de fraîcheur et  d’originalité.

L’Ariège un département à ne pas oublier !

La Cascade de Nerech

La cascade de Nerech que l’on retrouve en Ariège est un spot à ne pas manquer si vous vous baladez sur les chemins du Valiers. Durant cette belle randonnée vous aurez peut être même l’occasion  d’apercevoir les rapaces qui résident au sein du Mont Valiers.

Le Lac de Bethmale

Et pour finir le très beau et très calme lac de Bethmale. Positionné à 1074 m d’altitude vous ne regretterez pas d’y faire un tour. Même s’il est difficile de s’y baigner à cette période de l’année, c’est l’endroit parfait pour un pique-nique et profiter de la beauté de l’automne.

Si cette petite sélection vous a plus surtout n’hésitez pas à consulter notre guide « L’automne en beauté » ! 👍