Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
Route de Hannut
5004 Bouge
http://
Le pont de la rivière Semois

Le pont de la rivière Semois

Crédit : EdA Mathieu Golinvaux

À travers le pays d’Arlon, la Gaume et les Ardennes belge et françaises, la Semois s’écoule donc sur 210 km entre Arlon et Monthermé. La rivière se jette ensuite dans la Meuse.

Une fois n’est pas coutume, on décide de remonter le courant à contresens pour partir à la découverte d’une magnifique région. On s’arrête en province de Namur pour notre première halte, du côté du village de Laforêt, par ailleurs l’un des Plus Beaux Villages de Wallonie, pour observer une étrange construction qui enjambe le cours d’eau.

En bois tressé, s’il a l’air si fragile et s’il semble qu’il craquera à chacun de vos pas, vous pouvez traverser sans crainte et atteindre l’autre rive sans vous mouiller les pieds.

Autrefois, il permettait le passage à pieds secs des agriculteurs, mais aussi du bétail. Aujourd’hui, sorte de signal du début de l’été, le pont réapparaît chaque année entre juin et octobre. « Cela dépend un peu du niveau de l’eau, précise Claude Delosse qui œuvre chaque été à sa reconstruction. En cas de crue, le pont peut s’ouvrir en deux grâce à deux câbles qui le retiennent d’une rive à l’autre. Les claies ne sont ainsi pas emportées. »

Au total, l’ouvrage mesure 70 m de long. Il est composé de 80 claies, des éléments de bois tressé. Ceux-ci reposent sur 14 pieds de soutien pour assurer sa stabilité. Chaque été, plus de 10 000 personnes traversent le pont pour atteindre, au sec, l’autre côté du rivage. Une courte balade de 2 km est alors accessible.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.