Déjà inscrit ? Connectez-vous
Mégaphorbiaie et prairie humide du Grand Chézeau

Mégaphorbiaie et prairie humide du Grand Chézeau

Zone particulièrement impénétrable composée de fourrés humides dont la fonction refuge pour la faune est indiscutable. Les abords de la zone se composent pour une partie de très beaux secteurs de bocage et pour une autre de cultures très intensives sur des parcelles remembrées. Le long du ruisseau du Chézeau, une vaste zone humide constitue un site d’accueil très favorable pour les oiseaux. Ce site est connu depuis plusieurs années et des suivis réguliers sont effectués pour évaluer l’évolution de la diversité spécifique et des effectifs de chaque espèce. Le site est un véritable éco‑complexe de milieux humides.Plusieurs espèces d’oiseaux de grand intérêt sont recensées régulièrement : Locustelle tachetée (plusieurs couples observés en période de reproduction), le Râle d’eau (toujours très discret), le Busard cendré, le Bruant des roseaux (nidification prouvée sur le site), Mésange boréale
(observation de juvéniles sur le site). Ce site présente un intérêt aussi bien ornithologique qu’écologique

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.