Déjà inscrit ? Connectez-vous
La machine de Marly

La machine de Marly

Crédit : La machine de Marly à vol d'oiseau - Musée - promenade, Louveciennes Wikimedia Commons

Louis XIV souhaitant agrémenter les parcs de Marly et surtout Versailles de nombreux bassins, fontaines et jets d'eau, le problème de leur alimentation s'est posé depuis le début de la construction du château. Compte-tenu de l'énormité des besoins, la Seine était la seule source suffisante disponible. Mais située 150 m plus bas que le château, remonter l'eau depuis le fleuve constituait un défi technologique considérable à l'époque. Colbert fit appel à Arnold de Ville, fils d’un maître de forges du pays de Liège, qui se fit aider par un charpentier et mécanicien (liégeois également) Rennequin Sualem.
14 roues à aube de 12 mètres de diamètre furent installées sur un bras du fleuve. Elles actionnaient 259 pompes, les unes aspirant l’eau, les autres, réparties sur plusieurs niveaux, l’élevaient, par paliers, jusqu’à l’aqueduc. La construction dura 6 ans et allait mobiliser 1800 ouvriers et nécessiter plus de 100 000 tonnes de bois, 17 000 tonnes de fer, 800 tonnes de plomb et autant de fonte.
La mise en marche eu lieu le 13 juin 1684, en présence de Louis XIV.
Pendant plus de cent ans, l’ensemble fonctionna tant bien que mal. Il fut remplacé en 1827 par une machine à vapeur, puis, en 1859, par un nouveau modèle de machine hydraulique. La mise en service d’un barrage et d’écluses permit de rétablir la navigation dans le bras de Bougival, et la Machine de Marly ne fut définitivement détruite qu’en 1968.
Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Machine_de_Marly

14-11 Quai Rennequin Sualem 78380 Bougival
Lat : 48.8703Lng : 2.12477
m
207 j

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.