Déjà inscrit ? Connectez-vous
La vieille tour

La vieille tour

Chimay est liée au comté de Hainaut aux alentours de 1150 lorsque le seigneur du lieu Allard III devient le vassal du comte de Hainaut Baudouin IV. Le domaine seigneurial s’étend aux 12e et 13e siècles et la ville s’entoure de remparts. La terre de Chimay est érigée en comté par Charles le Téméraire en 1476 puis en principauté en 1486 par Maximilien Ier, empereur germanique, au profit de Charles de Croÿ, gouverneur et parrain de Charles Quint. L’enceinte de la ville était visiblement antérieure à 1340 mais rien ne permet de l’affirmer. La muraille, longue d’1 km, intégrait le château et était flanquée de plus de vingt tours rondes ou carrées et percée de cinq portes. Il en reste quelques faibles traces : vestiges de deux petites tours rondes rue du Mont-Joly, vestige d’une tour au bord de la rivière et des tronçons de muraille à l’arrière des rues Rogier et Chienneterie. La vielle tour – ou grosse tour – constitue le témoin le mieux conservé et l’unique vestige significatif des fortifications médiévales. Peut-être construite au 12e siècle, elle a été remaniée au tournant des 16e et 17e siècles. Elle a depuis été privée de ses parements et de sa partie supérieure. Ses murs ont encore une épaisseur de 2 m dans leur partie inférieure et elle a conservé son aspect trapu de tour de défense érigée en moellons bruts.

Classement comme monument le 11 juin 1969

Infos techniques

Lat : 50.049444Lng : 4.317226
1 an

Les Storyguides à proximité

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.