Déjà inscrit ? Connectez-vous
Ruines du Château de Montaigle

Ruines du Château de Montaigle

Le site des ruines de Montaigle fut occupé dès la préhistoire. Entre le 3e et le 5e siècle, l’endroit était occupé par une garnison romaine (fortifications), afin de profiter de la proximité du confluent de la Molignée et du Flavion.
Dans le courant du 14e siècle, une forteresse médiévale voit le jour. Elle est bâtie par la famille de Dampierre, à la tête du Comté de Namur. Au 15e siècle, Montaigle va être réaménagé et deviendra une résidence confortable. C’est à cette époque que Montaigle est devenu le chef-lieu des neuf bailliages du Comté. Jeanne d’Harcourt, dernière comtesse de Namur et héritière du site, y a quelques fois séjourné. Aujourd’hui, la plupart des vestiges que l’on y découvre datent de cette époque, dont les latrines.
Le château, incendié en 1554 par les armées de Henri II, Roi de France, n’a jamais été reconstruit.
Montaigle devient alors un lieu de pèlerinage pour les peintres romantiques et d’autres artistes, mais également une carrière à ciel ouvert pour les habitants du village. On retrouve donc beaucoup de maisons dans les environs des ruines qui sont construites avec les pierres de l’ancien château.
Grâce à la volonté des propriétaires de sauvegarder ce patrimoine et aux efforts de généreux de mécènes, de bénévoles et, surtout, des « Amis de Montaigle » le site fait l’objet de restauration et est, aujourd’hui, ouvert au public. Le château a été classé comme Patrimoine exceptionnel de Wallonie en 1992.

Infos techniques

5522
Lat : 50.293Lng : 4.81566
3 ans