Déjà inscrit ? Connectez-vous
Les orgues de l'église Saint-Antoine-Ermite

Les orgues de l'église Saint-Antoine-Ermite

Le hameau de La Clouse s’est développé autour d’un petit ermitage fondé en 1644 dont il tire le nom. En effet, op de kluis signifie « à l’ermitage ». Cette ancienne chapelle de l’ermitage, consacrée en 1682, a été reconstruite en 1789 suite à l’augmentation de la population environnante et grâce à l’intervention de Nicolas Delcour, abbé du Val-Dieu. Après la suppression de l’abbaye à la Révolution, la chapelle devient une église paroissiale en 1842. Cette austère construction en briques et calcaire abrite à la fois l’ancienne chapelle mononef de quatre travées à gauche et une maison vicariale dans le prolongement à droite. L’église compte une façade dominée par un clocheton hexagonal et percée d’une porte cintrée en partie masquée par un auvent. Le recouvrement de zinc cache aujourd’hui un chronogramme, ad auxilium ovilis repullulo, signifiant « je renais pour aider la bergerie ».  Le sanctuaire abrite un mobilier en bois du 18e siècle et une statue de saint Antoine de la fin du 15e siècle. Les orgues remarquables conservées en son sein ont été classées comme monument. Œuvre d’un facteur d’orgues inconnu, l’instrument a été construit entre 1850 et 1860 pour une église de Maastricht avant d’être installé à La Clouse. Situé en tribune, face au chœur, il se compose d’une façade et de côtés en panneaux de bois blanc montés sur une charpente en sapin, le tout recouvert de vernis foncé. Le beau buffet est orné d’un décor de style Louis XVI.

Classement comme monument le 3 octobre 1974

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.