Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
boulevard Allègre
97290 LE MARIN
http://wattup.fr
information@wattup.fr
Eglise Saint-Etienne
Eglise Saint-Etienne

Eglise Saint-Etienne

Une chapelle établie dès 1660 est détruite en 1693 lors d’une descente anglaise. Une nouvelle église est reconstruite en 1766 à l’initiative du curé Jean-Marie de Coutances. Le gouverneur général des Antilles aurait posé la première pierre le 17 janvier 1766 ; le maître-autel est acheté en 1769. Mais l’église subit des dégâts importants suite aux cyclones d’août 1766 et de 1817. De 1853 à 1854, elle est agrandie par l’adjonction de deux chapelles latérales ; de 1865 à 1869, le clocher est reconstruit ; la nef est dallée de marbre en 1876. Pendant ces travaux, l’église subit de profondes modifications.
L’accès à l’église se fait par une porte d’entrée monumentale surmontée d’un tympan. La façade est entièrement construite en pierre de taille selon un schéma classique ; le fronton est orné d’une niche accueillant la statue de saint Étienne. La façade est encadrée de doubles colonnes engagées, superposées d’ordres toscans, et couronnée par un fronton triangulaire. Les ailes sont constituées de pilastres à bossages.
La nef de l’église est couverte d’une charpente en bois dite en forme de carène de navire renversée ; elle a été restaurée en 2009. Durant des années, de nombreux charpentiers de marine se sont installés au Marin, devenant alors charpentiers et ébenistes, savoir-faire alors reconnu sur la commune.
À l’entrée de l’Eglise se trouvent les fonts baptismaux en pierre polie et creusée. Le maître-autel est acquis en 1769 grâce au legs de François Cornet, mais son sculpteur est inconnu. D’après la légende, il était initialement destiné à la cathédrale de Lima au Pérou, et le navire qui le transportait aurait fait naufrage à l’est du Marin. Cette légende est peu vraisemblable mais donne une explication à la présence d’un bien aussi précieux dans cette église. Son élégance est liée à l’utilisation de marbre polychrome, à la richesse de l’exécution, à la finesse de l’expression des personnages de la Cène sculptés en bas-relief dans la partie inférieure et aux volumes en élévation au-dessus du tabernacle représentant des groupes d’anges. Ces caractéristiques sont la marque du Grand Siècle français.
Les statues en marbre blanc de la Vierge à l’enfant et de saint Étienne, situées de part et d’autre, bien qu’antérieures, complètent le maître-autel ; l’ensemble est protégé par une grille de communion en fer forgé du 18e siècle. Ces éléments sont classés monuments historiques par arrêté du 20 septembre 1982. Les autels situés aux extrémités du transept sont dédiés au Sacré-Cœur et à la Vierge à l’Enfant.

Infos techniques

4 Rue Victor Schoelcher
Le Marin
Lat : 14.4703Lng : -60.872
2 ans

1 informations complémentaires

Visitez l'intérieur de l'Eglise

N'hésitez pas à entrer dans l'Eglise.
Vous pouvez la visiter dans le silence et le recueillement en respectant autrui.

Les hébergements à proximité