Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
boulevard Allègre
97290 LE MARIN
http://wattup.fr
information@wattup.fr
Pierre Bleue
Pierre Bleue
Pierre Bleue

Pierre Bleue

Trigonolithe (pierre bleue à 3 pointes): oeuvre de l'artiste cubain Julio Neira acquise en 2012. Elle symbolise la fertilité. C'est une adaptation contemporaine du triumvirat traditionnel de la culture Taïno aux Antilles.
Taïno signifie "bon et noble". Il était utilisé en opposition à la violence d'un autre groupe d'indiens appelés Caribes. Tous les experts s'accordent sur le fait que l'organisation sociale, politique et religieuse des taïnos, l'expression de leur art, la structure de leur économie, faisaient d'eux sans aucun doute le groupe d'indigènes le plus développé de la région antillaise.
La Caraïbe, avant d’être le nom celui d’un groupe d’îles était celui d’un peuple venu de la zone nord d’Amérique du Sud ayant vécu dans l’archipel. L’histoire de la Caraïbe avant Christophe Colomb se résume au peuplement de deux différents groupes, les Taïnos (également appelé les Arawaks) qui occupaient les terres auparavant depuis plusieurs siècles avant l’arrivée par la suite des Caraïbes.
Les Taïnos dormaient dans des hamacs, tenaient des cérémonies rituelles autour d’une icône masculine et féminine, figure en bois en pierre de leurs dieux appelés les « zemis ». De plus, ils considéraient la pluie, le vent, le feu et les ouragans comme des forces naturelles spirituelles. Pour eux, après la mort existait un endroit appelé « cobaya », un endroit sanctifié dépourvu de toute maladie, tempête ou faim. Leur principale source d’alimentation était « la terre et l’océan » : poisson, perroquets, colombes et des petits animaux de terre. A cela, ils rajoutaient du maïs, du manioc ainsi que divers fruits sauvages.
Les tribus Caraïbes en arrivant dans les îles auraient systématiquement forcé les Taïnos à quitter les îles. Cependant, ce serait les explorateurs espagnols qui auraient définitivement exterminé les Taïnos. Dans leur conquête de l’or, les Espagnols éradiquent la tribu en un peu moins de cinquante années. Les conquistadors envoient les Taïnos pour travailler dans des mines d’or et de perles en Afrique du Sud mais, beaucoup, refusant ce rôle préfèrent se suicider plutôt que d’être réduits à l’esclavage. La course à l’or continuera jusqu’à 1521 où de plus larges réserves sont découvertes au Mexique.
Les Pierres à 3 pointes sont l'une des productions les plus remarquables d'une période de l'évolution de la culture arawak. Ces objets n'existent qu'aux Antilles mais sont relativement rares en Martinique. On peut avancer que ces objets symbolisent toute l'histoire de l'humanité. Par leur forme triangulaire elles évoquent la montagne Canta et sa grotte Cacibajagua d'où sont sortis les premiers humains. Elles se réfèrent au mythe d'acquisition des femmes et à leur ouverture grâce au bec de l'oiseau pivert. En tant que matériau, la pierre, elles sont du côté humide. Elles donnaient la pluie quand quand on en avait besoin c'est pourquoi les tainos les enterraient dans leurs jardins de vivres. Vers le 8ème siècle elles ont toutes été brisées intentionnellement aux Petites Antilles durant les longues sécheresses qui se sont produites. La pluie ne tombant plus, les tainons ont pensé qu'elles étaient devenues inefficaces.

Infos techniques

Le Marin
Lat : 14.472Lng : -60.8723
3 ans

Les hébergements à proximité