Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le château de Dieupart

Le château de Dieupart

Précédé d’une drève de hêtres pourpres classée, le château de Dieupart, très remanié, a toutefois conservé au sud-ouest une façade de la fin du 17e siècle en moellons de grès et calcaire. On y observe quelques percements d’origine : hautes baies étroites à linteau droit et arcs de décharge. Le site fut en fait, à partir du 15e siècle, le siège d’usines à fer comprenant une forge et un fourneau. En 1898, ces anciennes forges ont été reconverties en usine d’électricité. Le château a depuis été transformé en centre de camping-caravaning. Un autre château, situé sur les hauteurs de Dieupart, existait autrefois dans le hameau. Ce château dit « du Vieux-Jardin », fondé au Haut Moyen Âge a depuis disparu. Il a été détruit en 1286 par le duc Jean Ier de Brabant. La légende raconte que les moellons de calcaire de l’église des Saints-Anges de Dieupart proviendraient de cette forteresse. Des ruines discrètes subsistent dans les bois, au sommet du versant nord de Dieupart.


Classement comme monument le 11 décembre 1986
 

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.