Déjà inscrit ? Connectez-vous
Cens

Cens

Vous approchez du village de Cens. La date exacte de l’origine du village n’est pas connue, mais son nom est déjà cité dans un acte de vente datant de mai 1282. Etymologiquement, Cens provient du latin « Censum », signifiant la redevance annuelle, foncière et perpétuelle due par celui qui possède la propriété utile d’un fonds, appelée « censive », au seigneur du fief, qui détient le droit de propriété, appelée seigneurie.

Dès l’entrée du village, vous apercevez sur votre gauche un petit fournil en schiste chaulé datant du 19e siècle. Observez bien la toiture car rares sont les toits de cherbains conservés jusqu’à nos jours. Il s’agit de plaques de schiste plus ou moins épaisses et larges, légèrement arrondies dans leur partie inférieure. Les cherbains ont été largement utilisés dans l’Est de l’Ardenne dès le 18e siècle.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.