Déjà inscrit ? Connectez-vous
Carrière de la Belle Roche

Carrière de la Belle Roche

Sur la rive en face, les carrières de la Belle Roche.

Vers le milieu du 19e siècle, un paysan de Fraiture ouvrit la carrière de la Belle Roche. L’exploitant transportait alors ses produits au moyen de betchètes, barques étroites à fond plat et pointe recourbée à l’avant. A la fin du 19e siècle, l’exploitation fut interrompue et reprise au lendemain de la guerre 14-18. La sa Carrières de la Belle Roche dota la carrière de calcaire carbonifère d’un matériel ultramoderne. A la fin des années 80, l’activité tournait au ralenti. La carrière fut reprise au début des années 2000, par une filiale du groupe BOUYGUES qui y exploite industriellement le concassé, notamment pour la construction des routes, le ballast du chemin de fer,... Dans ces carrières, à la suite d’un tir de mine, en 1980, un ouvrier découvre des débris de fossiles. Les scientifiques ont alors découvert l’existence d’une grotte fossile contenant les plus anciennes traces d’activité humaine connues à ce jour au Bénélux, qui remontent à 500.000 ans avant JC. Des ossements d’animaux et des outils de travail mis à jour sur ce site sont visibles au Musée de Comblain.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.