Déjà inscrit ? Connectez-vous
Monument aux victimes civiles

Monument aux victimes civiles

Village martyr, Odeigne va payer un lourd tribut lors de la 2ème guerre mondiale. Ce monument érigé en 1952 nous donne les noms de 32 habitants. Parmi eux, deux soldats, Albert Huet et Albert Molhan, mortellement blessés lors de la campagne des 18 jours. Il y eut aussi Victor Marquet, qui mourut pendant l'exode sur les routes de France en mai 1940. Il y eut également un résistant, Camille Fagnant qui fût arrêté en 1943 et incarcéré dans diverses prisons avant d'être transféré vers l'Allemagne aux camps de concentration de Esterlingen, Gross-Strelitz et finalement à Brig-Vanhlo où il succombera après de nombreuses souffrances. Lors des événements de décembre 1944, la population va vivre un véritable calvaire. Le 21 décembre, les premiers obus tombent sur le village et font une première victime, Jules Remacle. Dès l'arrivée des Allemands, ceux-ci n'ont aucune pitié et sans raison commettent des assassinats. Alfred Fagnant, François Dessy et Nestor Bastin en sont les victimes. Quelques jours plus tard, furieux de leur échec sur le front, quelques soldats allemands se vengent sur la population innocente. Edouard Wuidar, son épouse Zélie Monfort et leur fils Jules, ainsi que Ferdinant Monfort sont tués par une grenade lancée dans la cave où ils avaient trouvé refuge. Jean Nadrin est tué par les bombardements, mais cette fois, ils sont alliés !

Infos techniques

Rue du Souvenir
6960 Manhay
Lat : 50.2549Lng : 5.6824
0 m
3 ans