Déjà inscrit ? Connectez-vous
Mourioche le diablotin

Mourioche le diablotin

Mourioche est le nom d'un être protéiforme qui se promenait la nuit dans la partie Est des Côtes-du-Nord. Il était très redouté et son nom servait le soir d'épouvantail pour les petits enfants.
On disait aussi en proverbe : « il a eu peur comme s'il avait vu Mourioche ».

C'était autrefois un homme ou une femme, on ne savait plus, qui s'était vendu au diable. Il se frottait avec une liqueur et pouvait se changer en la bête qui lui plaisait. La force de cette bête se doublait de sa force d'homme. Il hantait les chemins et attendait les gens au passage des échaliers, mais il ne pouvait passer par les champs qui avaient été bénis. Il se transformait en cheval et jetait les imprudents qui montaient sur lui dans l'étang de Jugon. Il prenait aussi la forme d'un cochon, d'une vache ou d'un mouton qui avait des sortes de bras avec lesquels il prenait les passants à bras le corps... Il se plaisait à jouer des tours, se laissait emmener dans une étable sous la forme d'une brebis égarée.
Le lendemain, à sa place, il y avait une vache, et, le surlendemain, un cheval. Le jour d'après, redevenu brebis, il disait au paysan : « Pourquoi viens-tu me vois ainsi tous les matins, tu es bien curieux ! ».L'homme constata que tout son troupeau était crevé. Mourioche en outre, lui enleva ses trois enfants, démolit son étable, mais laissa, sans un coin, un collier d'or.

Extrait de La Bretagne et ses traditions
Paul Yves Sébillot
Editions Maisonneuve et Larose

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.