Déjà inscrit ? Connectez-vous
Prévôté XVIIIe siècle et maisons canoniales
Prévôté XVIIIe siècle et maisons canoniales

Prévôté XVIIIe siècle et maisons canoniales

Crédit : Association Patrimoine

Après avoir rétabli une situation matérielle très détériorée par les guerres et troubles du XVIIe siècle, le chapitre entreprit dans la seconde moitié du XVIIIe siècle une série de constructions : façade et tours de la collégiale, prévôté (1751) et plusieurs maisons canoniales.

Jusqu’à la Révolution, la Prévôté fut la résidence de l’abbé-prévôt de Neuwiller, Ange d’Eymar. Déclarée comme bien national, elle fut acquise par le général Clarke en 1792 qui confia à l’architecte Bartholi de Paris le soin de la rehausser d’une salle de musique. Le peintre Catel en décora le plafond de motifs allégoriques dont la Muse de l’Histoire inscrivant sur des tablettes que lui tend Phoebus le nom des parents de Clarke morts au combat.

Parcourez quelques mètres pour découvrir les maisons canoniales. Ces maisons canoniales du chapitre connurent le même destin que la Prévôté puisqu’elles furent vendues comme biens publics sous la Révolution et rachetées par les généraux d’Empire d’Hastrel et de Mandeville qui s’y établirent avec leur famille. Tous ces officiers supérieurs, beaux-frères du général Clarke, passèrent les dernières années de leur vie à Neuwiller où certains furent enterrés.

De beaux jardins complètent ces maisons, en vous plaçant face à celles-ci, vous pouvez observer le sequoia géant qui orne le jardin de l'ancienne maison du Maréchal Clarke. Pour en découvrir davantage sur les parcs et la forêt de Neuwiller, écoutez Damien Vogt (Association Patrimoine) :

Infos techniques

5 Cour du Chapitre
67330 Neuwiller-lès-Saverne
Lat : 48.8237Lng : 7.4044
0 m
4 ans