Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
Rue de la Station 30
4347 Fexhe-le-Haut-Clocher
http://www.gitealserinne.be/
alserinne@gmail.com
Ferme-château de Freloux

Ferme-château de Freloux

Isolé au milieu des champs et des prés, surplombant le village, le château-ferme de Freloux est un imposant quadrilatère, probablement construit sur un noyau du XVIIe siècle, comprenant le logis castral, en moellons de grès, silex, tuffeau, briques et calcaire, entouré d'un parc à l'est, formant bloc avec la ferme du château. Achevé au XVIIIe siècle, il fut remanié au XIXe et XXe siècle.
Les bâtiments encadrent une cour carrée, jadis pourvue d'une fumière. On y accède par une très belle tour-porche du XVIIIe siècle. À gauche du porche se trouvaient jadis les anciennes étables sous fenil, aujourd'hui reconverties en bureaux. Dans l'angle nord-est, le corps de logis à deux niveaux, de plan rectangulaire, date probablement de la seconde moitié du XVIIIe siècle, mais a été remanié au XXe siècle. Il est flanqué de deux tours carrées, au nord-est et au sud-est. Si la tour nord-est date du XVIIIe siècle, la très belle tour sud-est est plus ancienne. Construite au XVIIe siècle, elle présente une façade striée de bandeaux en tuffeau sur trois niveaux jadis éclairée par des baies à traverse, aujourd'hui partiellement murées.

Sous l'Ancien Régime, la seigneurie de Freloux, fait partie de l'ancien Pays de Liège, quartier de Hesbaye. Au XIIe siècle, elle appartient à Libert Sureal de Donmartin, sire de Warfusée. Elle demeure aux mains de ses descendants, dont les derniers à la posséder furent les Corswarem, seigneurs de Momalle. En 1457, Jacques de Corswarem, seigneur de Momalle, la cède à la famille de Horion. En 1603, elle devient la propriété de Ferier Carondelet, héritier des de Horion, qui en fait transport à Guillaume Bex, receveur de son Altesse le Prince-évêque, qui deviendra plus tard bourgmestre de Liège. La seigneurie de Freloux demeure dans la famille de Bex jusqu'à la fin de l'ancien régime. Cependant, à partir de 1651, elle est l'enjeu d'une guerre intestine qui durera plus de cent ans. Ce conflit, provoqué par la cession de la seigneurie par Ida de Haling à son gendre le colonel et ancien bourgmestre de Liège, Renier de Jamar mit tour à tour des membres des deux clans à la tête de la seigneurie de Freloux. Le 20 novembre 1757, Jean-Pierre-Joseph de Bex reprit la vesture et opéra le purgement de la seigneurie, mettant un terme à cette affaire.Au début du XIXe siècle, le château appartenait à l'agronome M. Bellefroid-Van Hove, qui y créa un établissement horticole d'importance. En 1828, sous le régime hollandais, elle est l'une des plus considérable et renommée du royaume. L'auteur de Staat van den landbouw in Nederland en parle en ces termes : « ...elle a trois bonniers d'étendue et contient au-delà de 150000 pieds d'arbres tant forestiers, qu'arbres à fruit, et autres essences pour l'ornement des maisons de campagne. La collection d'arbustes qui y viennent en plein air, se distingue en particulier par sa grande diversité. » Vendu en 1833 au baron de Copis, il passa ensuite par héritage au comte A. d'Oultremont de Duras, puis au Comte de Baillet la Tour.

Infos techniques

Rue du Village
4347 Fexhe-le-Haut-Clocher
Lat : 50.6802Lng : 5.40588
0 m
2 ans

Les Storyguides à proximité

Les hébergements à proximité

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.