Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le pont sur la Wimbe

Le pont sur la Wimbe

Le noyau villageois de Lavaux-Sainte-Anne est principalement caractérisé par la présence de deux cours d’eau. Le nom du village vient d’ailleurs du mot « vallis », signifiant vallée. À l’écart du noyau coule le ruisseau du Gongon et de l’autre côté une rivière, la Wimbe, séparant le château du reste du village. Celle-ci est franchie par deux petits ponts. Le premier, situé au bout de la rue du château, est doté d’un parapet en fer forgé. Le second, classé au titre de monument, franchit la rivière à l’entrée du domaine castral, au niveau de la ferme du château. Il a été érigé en moellons de calcaire au 18e siècle et comprend une seule arche. Les parapets, également en pierre, ont été couverts de grandes dalles. Le pont fut entièrement reconstruit en utilisant les matériaux d’origine, lors de sa restauration en 1985. Dans le parapet, on peut observer une inscription reprenant l’ancienne mesure de Lavaux. Sous l’Ancien Régime, il s’agissait d’un étalon utilisé lors de la vente des tissus sur le marché de la localité.


Classements comme monument et comme site le 29 janvier 1988
 

Infos techniques

Lat : 50.1195097Lng : 5.0900047
0 m
3 ans

Les Storyguides à proximité

Les hébergements à proximité

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.