Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le château de Boussu

Le château de Boussu

Le territoire de Boussu-en-Fagne faisait partie, sous l’Ancien Régime, de la châtellenie de Couvin, comprise dans la principauté de Liège. Le village actuel était alors divisé en deux seigneuries, dont l’une d’elles, la seigneurie de Boussu, fut la propriété de la famille du même nom entre 1214 et 1568. Les membres de cette famille étaient prévôts de Couvin. La seigneurie passe ensuite aux Marotte, maîtres de forges, puis aux Kiévrain jusqu’à la Révolution. Entouré d’un parc emmuraillé et ceint par des douves, le château est composé de divers bâtiments disposés de part et d’autre d’une grande cour. Ceux-ci sont le résultat de quatre grandes phases de construction. Dans la seconde moitié du 16e siècle, un château est reconstruit. Il en subsiste aujourd’hui la massive tour d’angle ronde surmontée d’une ample toiture et le porche d’entrée. En 1677, le logis en forme de L est entièrement reconstruit. En 1748, les propriétaires entreprennent l’édification des dépendances et de la tour-colombier. Enfin, à partir de 1860, l’entièreté du château est réaménagée par l’architecte Suys. La physionomie actuelle de l’ensemble résulte de ces aménagements néo-gothiques et a récemment bénéficié d’une très belle restauration. À l’époque est également reconstruit le petit pont d’accès, à l’endroit où se trouvait jadis le pont-levis. Au-dessus de l’entrée, se trouve une dalle portant les armes de la famille Villermont – Van den Berghe, ainsi que leur devise. Une dalle aux armes des Kiévrain se présente de manière similaire, côté cour.


Classements comme monument et comme site le 25 juin 1984
 

Infos techniques

Lat : 50.0770322Lng : 4.4719584
0 m
4 ans