Déjà inscrit ? Connectez-vous
La cité romaine de Corseul

La cité romaine de Corseul

Crédit : OT CEVA

La guerre des Gaules (-58 à –51) conduit à la colonisation et marque le début de la « paix romaine ». Sous l’empereur Auguste (30 av JC à 14 ans après JC), les romains organisent des Cités, dont Fanum Martis.
Par une politique, habile mélange d’obligations et de récompenses, Rome réussira à administrer l’Armorique. L’amélioration du réseau routier permet l’essor du commerce, facilite les échanges économiques et l’intervention des légions. Les romains développent leur plan quadrillé des villes, leurs modes de vie et de loisirs en conservant les divinités et coutumes locales. Ces concessions permettront, un temps, de freiner toute révolte.
Le siècle des Antonins (96 à 192) marque un age d’or. Fanum Martis, la cité des Coriosolites se développe et sa population est estimée alors autour de 5000 habitants.
La pression fiscale due aux besoins croissants du pouvoir romain, l’opposition entre les villes aux mœurs romaines et les campagnes restées gauloises, conduisent au début du 2ème siècle à des soulèvements aux frontières de la Gaule. Après un temps d’accalmies, l’empire sera de nouveau secoué par des révoltes intérieures, associées aux invasions germaniques.
L’empire romain se fissure vers 360 sous les effets conjugués des luttes internes et de la pression toujours croissante des incursions barbares. Face à ces dangers Alet (St Malo), mieux protégée et siège de garnison reprend la prééminence administrative et religieuse.
Rapidement, le pouvoir romain décline : les cités d’Armorique reprennent leur indépendance. Au 6°siècle, poussés par les Saxons et les Angles, les cousins Bretons (grands Bretons) émigrent en Armorique et poursuivent la christianisation commencée au siècle précédent.
Ce n’est qu’au 9ème siècle qu’apparaîtra le nom de Corsult, devenu Corseul. Corseul la Romaine disparaît avec l’essor de la féodalité. Le temps est aux puissantes forteresses de bois et de pierre. Au 12° siècle, le château de Montafilan est construit au carrefour entre Rance et Arguenon.
Aujourd’hui commune rurale de 2000 habitants où il fait bon vivre, Corseul possède un riche patrimoine dont les vestiges restent à découvrir.

2 Place de l'Église 22130 Saint-Lormel
Lat : 48.4812Lng : -2.16857
0 m
4 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.