Déjà inscrit ? Connectez-vous
L'histoire du Royal Palace
L'histoire du Royal Palace
L'histoire du Royal Palace

L'histoire du Royal Palace

Crédit : CCHLPP

Faisons un bond dans le temps pour partir à la découverte de l’histoire du célèbre Royal Palace de Kirrwiller !
Dès les années 1829-1830, la parcelle est occupée par une maison ; différents propriétaires s’y succèdent. Puis, en 1849, un nouveau bâtiment est construit, probablement à usage agricole. Le nom des propriétaires de l’époque figure sur une poutre millésimée exposée aujourd’hui dans une salle attenante à la réception du Royal Palace, voici ce qui est noté : « DIESE BAU HAT GEBAUT GEORG WOLF UND CHATHARINA HATTINGER 1849 ». Sur l’acte de décès du 26 janvier 1857 du petit-fils de Georges Wolff il est noté que ce dernier exerce la profession de cabaretier à Kirrwiller. Nous avons donc là le premier cabaretier qui allait ouvrir la voie à une future grande lignée de restaurateurs-cabaretiers.

Mais, le véritable point de départ de ce qui allait devenir le Royal Palace est le passage de la propriété en 1886 de Catherine Wolff née Haettinger à sa petite fille Feger Marie Madeleine qui a épousé en 1885 François Louis Adam, un cultivateur natif de Bossendorf. Sur les actes de naissance de ses enfants jusqu’en 1900, il se déclare comme cultivateur puis en 1901 comme cultivateur- aubergiste et à partir de 1902 comme aubergiste. En 1922, Louis Joseph Adam, le fils de Louis, devient propriétaire. Il fait construire au cours du 2e quart du XXe une extension au premier restaurant de « La Couronne d’or », l’auberge s’appellera désormais « Restaurant Louis Adam ». Lucie Adam, fille cadette de Louis Joseph Adam, hérite de la propriété au milieu du XXe, elle épouse en 1946 François Meyer, un instituteur natif de Benfeld qui sera instituteur à Kirrwiller et propriétaire de l’Hôtel Restaurant Dancing. En 1948, la maison de Georges Wolff est démolie pour faire place à une grande salle de bal, réputée dans toute la région à partir des années 1960, baptisée le « Dancing Adam Meyer ». Pierre Meyer, fils cadet succèdera à ses parents ; avec son épouse Cathy, ils donneront une nouvelle dimension à cette entreprise familiale, initiée par Georges Wolff, le cabaretier de 1857.

En 1980, Pierre Meyer décide de créer une petite scène de spectacle dans la salle du restaurant familial. Il y présente une fois par mois puis très rapidement tous les week-ends des spectacles clé en main de sept artistes recrutés à Paris. En 1989 il investit 1,5 million d’euros dans la construction d’une scène de 200m2 équipée d’un plateau hydraulique. Parallèlement, il commence à commanditer ses propres revues et le succès est au rendez-vous ! Le Music Hall accueille 600 personnes par jour.

En 1996, l’établissement fait peau neuve et c’est un nouveau complexe de 800m2 rebaptisé le Royal Palace qui voit le jour. Ce dernier compte un amphithéâtre de 987 places, une scène deux fois plus grande (ouverture de 25m sur 20m de haut), deux restaurants : Le Majestic qui peut accueillir jusqu’à 800 convives et Le Versailles de 150 couverts. Aujourd’hui le Royal Palace emploie environ 100 personnes dont 34 artistes et accueille près de 200 000 clients par an.

Infos techniques

20 Rue de Hochfelden
kirrwiller
Lat : 48.8157Lng : 7.53237
0 m
3 ans

Les Storyguides à proximité

Les hébergements à proximité

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.