Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le château Saroléa

Le château Saroléa

Cet important château mosan en briques, calcaire et tuffeau, a été érigé vers 1643 à la demande du seigneur de Cheratte, Gilles de Saroléa. Il fut ensuite remanié à diverses reprises aux 18e et 19e siècles. Il est composé d’une large construction centrale en double corps bordée de deux pavillons latéraux perpendiculaires et d’une tour carrée, coiffée d’une toiture bulbeuse. On y retrouve les principales caractéristiques de l’architecture de style mosan : utilisation mêlée de la brique et de la pierre calcaire, baies à croisées et à linteau droit, chaînages d’angle et bâtières d’ardoise. La porte d’entrée de l’aile principale est sommée d’un exceptionnel panneau feuillagé orné du monogramme GDS, couronné et inscrit dans une guirlande. Cette belle demeure est un des vestiges de l’importante activité industrielle qui fit les beaux jours de Cheratte aux 19e et 20e siècles. En 1913, l’ancien château est racheté aux descendants de la famille Saroléa par le charbonnage du Hasard. L’édifice est alors aménagé afin d’accueillir la résidence du directeur du charbonnage et une aile est réaffectée en infirmerie et en hôpital. Non loin du château se trouvent encore trois tour d’extraction, superbes monuments d’archéologie industrielle, et une importante cité ouvrière de 200 maisons. Le charbonnage du Hasard fut l’un des tout derniers charbonnages wallons en activité ; il ferma ses portes le 31 octobre 1977.

Classements comme monument et comme site le 20 octobre 1978
 

Infos techniques

Lat : 50.6829Lng : 5.67035
0 m
2 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.