Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le château-ferme de Trognée

Le château-ferme de Trognée

La région de Hannut était composée de nombreuses enclaves sous l’Ancien Régime. En fonction de l’endroit où ils se trouvaient, les villages dépendaient tantôt du duché de Brabant, tantôt du comté de Na mur. Trognée relevait quant à lui de la principauté de Liège. La Hesbaye comptait ainsi bon nombre de châteaux, de fermes fortifiées et de tours de défense, protégeant les nombreux confins de ces trois anciens « pays ». De ce passé lointain subsiste le château-ferme de Trognée, un remarquable ensemble formé de deux quadrilatères jointifs. Le premier abrite le corps de logis et le second, plus vaste, est occupé par des bâtiments agricoles. L’accès au château et à l’église toute proche se fait par une drève de tilleuls précédée d’une entrée monumentale. Le premier seigneur de Trognée, Robert, bailli de Fosses, de Thuin et de Couvin, est mentionné au 13e siècle. La seigneurie passe dans les siècles suivants entre les mains de diverses familles nobles de la région. L’ensemble actuel a été érigé à partir de la fin du 16e siècle et tout au long du 17e siècle par la famille de Grimont. Le corps de logis, en forme de L, est flanqué de deux tours d’angle et offre, côté cour, deux belles façades en équerre. Le quadrilatère de ferme abrite une imposante grange en large, des étables et des écuries. L’ensemble est entouré d’un jardin potager et d’un parc emmuraillé et a été récemment superbement restauré.

Classements comme monument et comme site le 25 février 1983
 

Infos techniques

Lat : 50.6875Lng : 5.12286
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.