Déjà inscrit ? Connectez-vous
La chapelle Saint-Corneille

La chapelle Saint-Corneille

L'histoire de cette belle chapelle remonte au 14e siècle et est liée au passé seigneurial du village. En 1376, le propriétaire de la ferme de l'Espinette, Jean Wakmann de Bierbeek, unit la destinée de son fils à celle de la fille du chevalier Guillaume de Wilre, propriétaire d'un domaine aujourd'hui disparu. Les époux firent à l'occasion de leurs noces une donation à l'église de Tourinnes. C'est Guillaume, le fils de ces derniers, qui fit édifier en 1460 la chapelle Saint-Corneille, ainsi qu'une maison. L'édifice voit rapidement le développement d'un culte qui doit son succès aux miracles attribués à saint Corneille, pape et martyr mort en 253. Il était invoqué contre ce que l'on appelait au Moyen Âge le "mal caduc", qui peut être assimilé aux formes actuelles d'hystérie et d'épilepsie. Par ailleurs, le saint était également le protecteur des bêtes à cornes, présentes en nombre sur ces terres agricoles, et par extension, des animaux domestiques. Le porche actuel de la chapelle a été érigé en style néoclassique par le curé de la paroisse ; il est daté de 1842. La petite nef de style gothique pourrait quant à elle dater de la fondation du sanctuaire par Guillaume de Bierbeek. Depuis 1938, une procession annuelle est organisée le quatrième dimanche après Pâques. Les cavaliers viennent y rendre hommage à saint Corneille.

Classement comme monument et comme site le 4 décembre 1989
 

Infos techniques

Lat : 50.7928Lng : 4.7445
0 m
2 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.