Déjà inscrit ? Connectez-vous
L’église Saint-Étienne

L’église Saint-Étienne

Le village d’Attert a la particularité de posséder deux églises à quelques mètres de distance. La nouvelle église Saint-Étienne, de style néogothique, a été construite en haut du village en 1912-1913. Plus bas, l’ancienne église dédiée au même saint est bien plus ancienne. Construite en 1587, il s’agit d’un exemple rarissime d’église-halle conservée en Wallonie. Ce type architectural, fréquent en Allemagne et dans les cantons de l’Est, se caractérise par sa forme presque carrée et ses nefs basses. Elle fut désaffectée en 1912 suite à la construction d’un nouveau lieu de culte, puis restaurée en 1925 pour son attrait patrimonial évident. Le sanctuaire a été érigé en moellons de poudingue crépis et blanchis, une roche sédimentaire constituée de débris ayant été transportés par une rivière. Les trois nefs sont voûtées d’ogives et séparées par des colonnes cylindriques. L’église se termine par un chevet à trois pans, ajouté en 1773. À l’entrée de l’édifice se trouve une tour massive et aveugle, surmontée d’une flèche animée d’un renflement bulbeux octogonal. Elle forme une sorte de donjon où les réserves alimentaires étaient stockées et où la population pouvait trouver refuge lors d’attaques et de pillages, assez coutumiers dans la région, qui se situait à la frontière du duché de Luxembourg et qui était un lieu de passage fréquent pour les troupes armées. Le mur de défense du cimetière permettait quant à lui de rassembler le bétail pour le mettre à l’abri.


Classement comme monument le 25 octobre 1938
 

Infos techniques

Lat : 49.7506399Lng : 5.7880269
0 m
3 ans