Déjà inscrit ? Connectez-vous
La synagogue
La synagogue

La synagogue

Crédit : CCHLPP

Vous voici devant l’ancienne synagogue du village. Avant la construction de ce bâtiment en 1868, on retrouve des traces de l’existence d’une première synagogue à Weiterswiller dans des actes notariés, deux inventaires après décès de 1808 et 1824. Une synagogue est donc probablement présente au village à partir de la seconde moitié du XVIIIe, au même emplacement que celle qui se trouve devant vous.

En juin 1867, le sous-préfet de Saverne décrit le bâtiment : « la synagogue de Weiterswiller est une vieille masure qui menace de ruine. Elle est d’ailleurs trop petite pour la population israélite (environ 120 personnes) et n’est plus susceptible d’aucune réparation ». Le projet pour une nouvelle synagogue est donc lancé et confié à Louis Furst, architecte d’arrondissement. Le nouveau bâtiment, rectangulaire à pans coupés de forme octogonale allongée, présente un exemple unique pour l’architecture d’une synagogue. La synagogue fut inaugurée le 7 octobre 1868 en présence des villageois, toutes confessions confondues.

Un dernier mariage et une dernière bar mitzvah furent célébrés en 1936. Après la guerre, la synagogue fut vendue par le consistoire, elle devient alors le lieu d’habitation et de vente d’un couple de maraîchers. En 2005, le bâtiment fut acquis par la commune puis restauré pour en faire un espace culturel où se tiennent des expositions, concerts ou encore un marché de Noël.

Cette synagogue possédait une arche sainte qui fut transférée après la guerre à la synagogue de Mommenheim puis à celle de l’Esplanade à Strasbourg. Le bâtiment est répertorié dans l’inventaire préliminaire des Monuments Historiques de 1996.

En plus de cette synagogue, nous trouvons également à Weiterswiller un cimetière israélite situé à l’écart du village, entre Weiterswiller et Weinbourg qui servait aux communautés juives des deux villages ; une ancienne école israélite dans la rue des juifs et nous savons qu’un mikvé (bain rituel) se trouvait derrière l’église protestante.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.