Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
de Office de Tourisme et des Congrè
Ecole des Mines
Entrée de l'Ecole des Mines

Ancienne Ecole des Mines

La société minière Kali Ste Thérèse construit en 1930 le « dortoir de la cité de Pulversheim » : ce foyer vise à héberger les travailleurs célibataires, dont un grand nombre vient de l’étranger, principalement de Pologne.
En effet, au sortir de la 1ère guerre mondiale, les besoins en main-d’œuvre importants ont entraîné le recrutement massif de travailleurs étrangers. De nombreux paysans, fuyant la misère de l’après-guerre, sont arrivés de Pologne, qui a signé en 1919 une convention avec la France. Dans le bassin potassique, leur effectif passe de 204 à la fin 1923 à 3200 fin 1929. Outre les Polonais, de nombreux maçons italiens ont également émigré vers le bassin potassique, où ils ont travaillé à la construction des cités minières.
Mais la grande crise de 1931, qui se prolonge jusqu’en 1936, entraîne le renvoi de nombreux travailleurs ; les dortoirs se vident et sont fermés en 1933.
En 1938, Kali Ste Thérèse transforme le bâtiment en Bureau Central. Mais la guerre approche et la société se replie sur Mulhouse.
En 1941, l’occupant allemand installe dans le bâtiment la Bergmännische Bergschule, rejointe par L’Ecole des Mines de Mulhouse (Bergschule Mülhausen), destinée à la formation du personnel d’encadrement.

Le bâtiment abritera l'Ecole des Mines jusqu'aux dernières embauches de mineurs. Il sera alors transformé en Centre de formation professionnelle.

5 r de mulhouse 68840 Pulversheim
Lat : 47.8313Lng : 7.30132
0 m
2 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.