Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
de Office de Tourisme et des Congrè
Ecole Mélusine
Ecole Mélusine
Séance de bain de soleil artificiel à l'école Mélusine

Ecole Mélusine - Cité minière Rossalmend

Crédit : Fonds documentaire Carreau Rodolphe

Village agricole de 253 habitants en 1910, Staffelfelden s’est fortement et rapidement développé après le fonçage des puits Marie et Marie-Louise en 1913, puis la mise en service du carreau. L’activité minière est alors devenue le moteur économique de la commune jusqu’à la fin du XXème siècle.

Pour loger les mineurs, une petite cité (14 maisons) est construite au village dès le début de l’exploitation. Puis, à partir de 1925, les MDPA (Mines Domaniales de Potasse d’Alsace) édifient la cité Rossalmend qui comporte près de 700 maisons au style architectural très typé. Le développement de la cité s'accompagne d’une explosion démographique : 449 habitants en 1921, 673 en 1926, 2057 en 1931, 2457 en 1946…
La cité minière réunit, dans un périmètre restreint, tous les constituants nécessaires à la vie de la communauté des mineurs : des écoles, une chapelle (puis une église), une salle des fêtes, une MJC (puis un Centre des Loisirs Utiles), une pharmacie et un centre médical longtemps réservés aux mineurs.

Edifiée en 1928, l’école Mélusine, comme toutes les rues de la cité Rossalmend, tire son nom des contes de fées. Cette dénomination thématique se retrouve dans d’autres cités minières : inventeurs et découvreurs (cité Graffenwald), fleurs et villes (cités Amélie 1 et 2)…

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.