Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
de Office de Tourisme et des Congrè
Avenue Else. Au fond, les chevalements Joseph et Else
Cité Joseph Else (au premier plan)
La seule "Avenue" des cités minières

Cité minière Joseph Else

Crédit : Office de Tourisme et des Congrès de Mulhouse et sa région

Edifiée entre 1920 et 1933, sur 4 hectares, la cité était composée de 58 logements : comme les 29 autres cités du bassin potassique, elle se trouve à proximité immédiate des mines. L’ « avenue » Joseph Else, qui mène à la mine, est la seule du nom dans le bassin potassique.
On peut voir dans l’Avenue Joseph Else et dans la rue Forestière parallèle des habitats typiques des cités minières : maisons d’ingénieurs entourées d’un parc, maisons d’ouvriers dont certaines ont conservé leurs bardages en bois d’origine, ancien dépôt d’incendie reconverti en maison d’habitation…. A l’entrée de la cité, la coopérative bâtie en 1927 permettait aux mineurs et à leurs familles de s’approvisionner. Place Blériot se dressait une chapelle, la première bâtie par les Mines, destinée également aux fonctions de buanderie commune et de bains-douches ! Elle fut détruite durant les combats de la libération, en 1945.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.