Déjà inscrit ? Connectez-vous
GREASQUE - SAINTE-VICTOIRE ET LA FORMATION DU CHARBON

GREASQUE - SAINTE-VICTOIRE ET LA FORMATION DU CHARBON

Le bassin géologique de Sainte-Victoire

La montagne Ste Victoire, rendue célèbre par le peintre Cézanne, constitue l’une des bordures du bassin charbonnier de Provence.

Il y a 70 millions d’années, ce paysage avait un aspect fort différent : on ne parlait pas de Sainte-Victoire mais d’un relief bordant un lac de faible profondeur. Les végétaux se sont déposés là et, se décomposant dans l’eau, à l’abri de l’air, ont fini par former le lignite de Provence.

L’originalité de ce bassin, dénommé synclinal de l’Arc, a été de recueillir de petits végétaux au lieu de la végétation arborée plus habituelle. Datant de 76 à 70 millions d’années avant notre ère, soit avant l’apparition de l’Homme, il s’étend sur 75 km d’ouest en est et 20 km du nord au sud, soit 1 500 km2.

La forme en cuvette du bassin a fait affleurer le charbon vers Trets et à proximité des reliefs. L’enfoncement des couches exploitables, au cœur du bassin, en direction de Gardanne, a nécessité d’adapter les moyens techniques pour extraire de manière rentable les couches les plus profondes.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.