Déjà inscrit ? Connectez-vous
La porte du Thuile
La porte du Thuile

La porte du Thuile

Crédit : Hervé Vidal

Réédifiée au XIVe siècle, cette porte fortifiée tire son nom de « teule » c’est-à-dire l’égout de la ville qui passait dessous. Elle était le principal accès commercial et honorifique de la cité. Sur la placette, un monument fait honneur au poète Camille Gandilhon Gens d’Armes qui immortalisa la ville dans son poème « La cité du vent ». A proximité, se trouve une fontaine de la fin du XVIIIe siècle

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.