Déjà inscrit ? Connectez-vous
Tannerie Grandval
Tannerie Grandval

Tannerie Grandval

Crédit : Office de Tourisme Riom-Limagne

Retranscription de l'audioguide :

" Cette petite tannerie daterait du XVIe siècle pour ses parties les plus anciennes. Elle est typique des tanneries que l’on trouvait dans le quartier : simple et fonctionnelle avec des étages dévolus à des tâches bien précises.

Témoignage de Gilles Recoque sur le rôle des différents étages des tanneries

Son aspect est très similaire à la vue de côté de la Grande Tannerie. Il s’agit d’un bâtiment à quatre niveaux et à quatre travées. Les trois premiers étages sont en pierre percés de portes en leur centre et parfois de fenêtres rectangulaires. Le dernier étage est entièrement en bois. Des balcons à lattes de bois soutenus par des poutres habillent toute la façade.

A partir de maintenant vous allez devenir tanneur d’un jour. On commence ?
Alors : Les peaux sont livrées salées à la tannerie. La peau est salée après dépeçage afin d’empêcher la putréfaction. Vous allez donc commencer par les dessaler en les faisant tremper dans la rivière plusieurs heures. Vous disposez après ça d’une peau prête à être transformée.
Dans l’atelier, il va falloir commencer par la nettoyer, en retirer la chair, la graisse et les poils (ou la laine), tout ça sans l’abîmer. Comment ? En les raclant, le dos courbé, à l’aide de couteaux spéciaux, les boutoirs, des lames larges et plates à deux manches. Une fois le travail terminé, vous allez mettre les peaux à macérer dans des fosses profondes remplies d’eau et de tan – l’écorce du chêne broyée. Et ce pour plusieurs mois !!! Les peaux, ainsi tannées, deviennent imputrescibles.
A la sortie des fosses, il vous faudra grimper au séchoir étendre les peaux sous les toits, un peu à la manière du linge. Une fois les peaux sèches, attention, votre travail n’est pas fini. Elles subissent ensuite différents traitements selon la qualité recherchée : au premier étage de la tannerie les étires, les lunettes à parer et autres marguerites ou demoiselles vous seront utiles pour assouplir le cuir et lui donner ses finitions… Et voilà, le cuir est prêt à être vendu ! Alors, le métier de tanneur, facile ? Pas tant que ça…

Témoignage de Gilles Recoque sur la dureté du travail des tanneurs


Si vous êtes curieux de découvrir l’atelier reconstitué du tanneur, au rez-de-chaussée de la tannerie Grandval, vous pouvez participer à l’une des visites guidées proposées par l’office de tourisme. Mais pour poursuivre votre parcours, revenez sur vos pas, au niveau de la Grande Tannerie et continuez tout droit en empruntant le sentier qui longe la rivière. Vous allez passer sous le couvert d’arbres à branches basses. Lorsque l’espace s’ouvre de nouveau, bifurquez à gauche pour monter un petit sentier en montée abrupte et aux marches irrégulières. Vous vous trouvez à l’aplomb de la halle au cuir, un bâtiment aux larges ouvertures en arcades. "

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.