Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le Cœur historique

Le Cœur historique

L'origine de la ville de Liège est liée à l'assassinat de Lambert, évêque de Tongres-Maastricht, autour de 706, alors qu'il séjournait dans ce qui n'était alors qu'un petit hameau. Un pèlerinage se développa sur le lieu du martyr qui commença à se peupler. Outre une excroissance sur le Publémont, le premier quartier de la cité se construisit autour de la cathédrale et du palais épiscopal, ainsi qu'autour de la place du Marché, directement voisine. L'habitat se développa ensuite le long des artères de pénétration , puis le tissu se densifia entre la Meuse et le coteau du plateau de Sainte-Walburge menant à la Hesbaye et à Tongres. La place Saint-Lambert ne fut aménagée qu'au XIXe siècle, sur l'emplacement précédemment occupé par une vaste cathédrale. Ce sont les Liégeois eux-mêmes qui ont démoli la cathédrale Notre-Dame et Saint-Lambert, symbole pour eux du pouvoir du prince-évêque qu'ils voulaient combattre ? Le sous-sol, aménagé en Archéoforum après d'importantes fouilles archéologiques, montre les traces de toutes les occupations du lieu. Au-dessus, le palais des princes-évêques serait le plus vaste édifice civil gothique d'Europe. La première cour intérieure est accessible à la visite et on peut y admirer 60 étonnantes colonnes sculptées toutes différentes. La place du Marché a conservé son Perron, monument symbolique des libertés liégeoises, que l'on retrouve dans plusieurs autres anciennes Bonnes Villes de la principauté de Liège, telles Thuin ou Maseyck.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.