Déjà inscrit ? Connectez-vous
Quai de la Ribuée

Quai de la Ribuée

Quai le plus restreint du long de la Meuse, son nom provient d’une contraction de Rive Buée. Le terme buée, lui-même issu du wallon bouwêye, désigne la lessive. Avant la canalisation du fleuve, le rivage de la Ribuée était idéalement situé à l’écart des manœuvres de navigation et permettait aux lavandières d’y faire leur œuvre. Cependant, dès le 15e siècle, ce rivage sert de stationnement de bateaux. Le quai, quant à lui, fut créé lors de la réédification du Pont des Arches, dans la seconde moitié du 17e siècle. Au début du 20e siècle, le lieu, qui était alors souvent victime des crues de Meuse, fut rehaussé à un niveau assez haut pour empêcher de nouvelles inondations majeures, qui, comme celles de 1880, de 1920 et de 1927, envahiraient le Centre-ville. Aujourd’hui, ce bout de quai dans le prolongement immédiat de la Batte n’a plus guère qu’un nom distinctif, rappelant aux plus avertis, une partie des activités qui y avaient lieu autrefois.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.