Déjà inscrit ? Connectez-vous
Château Royal de Durtal

Château Royal de Durtal

Crédit : Château de Durtal

Verrou stratégique de la vallée du loir, cette redoutable forteresse protégeait l'Anjou.
Surplombant le Loir, la construction du XIe siècle, initiée par Foulque Nerra et Geoffroy de Martel, va s'agrandir et devenir, au cours des XVe, XVIe et XVIIe siècles, ce somptueux château, proche de la forêt de Chambiers, où aimaient chasser les rois de France.
L'histoire raconte qu'en ces lieux aurait été instigué le massacre de la saint Barthélemy.
Exemple tout à fait remarquable du passage du Moyen-âge à la Renaissance, véritable leçon d'architecture, le fier château des comtes d'Anjou protège toujours la ville de Durtal, blottie sous ses murailles.

En 1050, le 1er fort fut construit sur un promontoire, endroit stratégique pour le franchissement
du Loir. 4 siècles plus tard, un nouveau château fut bâti sur le même site. Cette construction
constitue un remarquable exemple d’architecture de transition entre les nécessités d’une
forteresse et les exigences esthétiques de la Renaissance (larges fenêtres, lucarnes).
Le château fut érigé sur les maçonneries des forteresses antérieures (XIIe et XIIIe siècle).

Aile Sud (XVIe siècle) : construite par François de Scépeaux, Maréchal de Vieilleville ; façade
Renaissance ; une galerie ornée de peintures murales occupe toute la longueur : c’était
autrefois la salle des fêtes.

Aile Est (XVe siècle) : style médiéval avec ses deux tours et son chemin de ronde.

Aile Ouest (XVIIe siècle) : pavillon rectangulaire de style préclassique (Louis XVIII).
Le château classé Monument Historique a fait l’objet d’importants travaux de restauration.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.