Déjà inscrit ? Connectez-vous
Rossignol, village martyr
Rossignol, village martyr
Rossignol, village martyr
Rossignol, village martyr

Rossignol, village martyr

Crédit : FTLB-G.Bissot

Avec le défrichement des époques mérovingiennes et carolingiennes une clairière se forma dans la forêt de Chiny et en 1097, Arnoul II, Comte de Chiny, bâtit à Rossignol un château-forteresse, un moulin et un four. Une agglomération était née.

Bien plus tard, hélas, le 22 août 1914, aux premiers jours du premier conflit mondial, les troupes coloniales françaises rencontrèrent les troupes d'infanterie allemande dans une terrible bataille qui laissa sur le terrain plus ou moins 3.000 morts des deux camps. Des trois cimetières établis pour recevoir tous ces corps, subsistent encore ceux de «L'Orée de Forêt» et «Le Plateau».

Quelques heures après les combats, 126 habitants du village sont parqués dans une prairie pendant trois jours sans eau ni nourriture. Le 26 août 1914, 112 d'entre eux sont fusillés par les Allemands à la gare d'Arlon. Leurs corps reposent dans un caveau au centre du village. En souvenir de ce terrible drame, une piéta a été placée devant cette prairie.

Infos techniques

rue du Centre
6730 Rossignol
Lat : 49.7183802Lng : 5.4858383
343 m
6 ans