Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
de Elan cyclotouriste de Champs-sur-Marne et Guerre 14-18
18-Verdun - La citadelle souterraine et autres monuments

18-Verdun - La citadelle souterraine et autres monuments

18-Verdun - La citadelle souterraine et autres monuments

La citadelle souterraine
Avenue du 5ème RAP
55100 Verdun
Tél. : 03 29 84 84 42
www.citadelle-souterraine-verdun.fr

Centre Mondial de la Paix
Palais épiscopal - Place Monseigneur Ginisty
55100 VERDUN
Tél. : +33 (0)3 29 86 55 00

Sous la citadelle de Verdun, des galeries souterraines furent creusées entre 1886 et 1893. En 1914, la longueur totale des galeries était d’environ 4 km. À la fin de la guerre, on compte 7 km de galeries.

Organisées pour pouvoir abriter 2 000 hommes et les faire vivre, ces galeries se composaient de 6 magasins à poudre, 7 magasins de munitions, une boulangerie, un moulin, un central téléphonique et télégraphique, des machines élévatrices d’eau pour la ville et les forts, des cuisines et de vastes magasins.
Ses fours à pain tournaient nuit et jour produisant 28 000 rations de pain par jour.

Le 13 septembre 1916, une cérémonie fut organisée dans l’une de ces galeries afin de remettre à la cité de Verdun ses premières décorations.

Le 10 novembre 1920, fut désigné le soldat inconnu qui repose aujourd’hui sous l’Arc de Triomphe à Paris.

Aujourd'hui, vous pouvez visiter une partie de ses galeries souterraines en wagonnet. Un circuit vous fera découvrir la vie des Poilus.
En fin de visite, vous assisterez à la reconstitution de la scène du choix du soldat inconnu.
www.tourisme-verdun.fr/_l199_citadelle-souterraine.php

Centre Mondial de la Paix, des libertés et des droits de l'Homme

Installé dans l’ancien palais épiscopal de Verdun, le Centre Mondial de la Paix, des Libertés et des Droits de l’Homme est inauguré en 1994.
Il est le fruit d’un long processus de rapprochement franco-allemand, marqué notamment par le recueillement du Président François Mitterand et le Chancelier Helmut Kohl, main dans la main, devant l’Ossuaire de Douaumont.

Ce centre a pour vocation de participer à ce processus volontaire et continu que nécessitent la défense et la promotion de la paix.
www.tourisme-verdun.fr/_l818_centre-mondial-de-la-paix-des-libertes-et-des-droits-de-l-homme.php

Centre Mondial de la Paix, des libertés et des droits de l'Homme
http://cmpaix.eu/fr/

Le monument à la Victoire et aux soldats de Verdun

Construit au centre-ville sur les anciens remparts du castrum romain qu'on retrouva après les bombardements de la bataille de 1916, le monument à la victoire et aux soldats de Verdun fut inauguré en 1929.

Les 73 marches de l'escalier monumental conduisent à une crypte qui abrite les fichiers des soldats ayant reçu la médaille de Verdun.
Au sommet de la tour de 30 mètres de haut, la statue d’un guerrier, appuyé sur son épée et regardant vers l’Est. Deux canons russes, pris par les Allemands puis repris par les Français, encadrent la tour.

Ce monument offre aux visiteurs une vue imprenable sur la ville.

La collégiale de la Magdeleine s'élevait à cet endroit. Ses ruines furent rasées on décida de construire à cet emplacement un « mémorial » rendant hommage aux soldats français ayant participé à la Bataille de Verdun.

Ce monument est chaque année le théâtre d’une cérémonie patriotique particulière.
Le 1er novembre, la Flamme du Souvenir qui brûle sous l'Arc de Triomphe à Paris est acheminée à Verdun par les membres du Comité de la Voie Sacrée et de la Voie de la Liberté. Après une cérémonie au Monument aux Morts, la flamme est déposée dans la crypte du Monument à la Victoire.
Veillée par les associations patriotiques, elle y brûle jusqu'au 11 novembre, jour anniversaire de la signature de l'Armistice 1918 où elle regagne Paris.
www.tourisme-verdun.fr/_l336_monument-a-la-victoire-et-aux-soldats-de-verdun.php

Le monument aux enfants de Verdun morts pour la France
Inauguré le 1er novembre 1928, ce monument aux morts met en scène cinq soldats représentant les différentes armes : un fantassin, un sapeur du Génie, un artilleur, un cavalier et un territorial.
Sur le Monument aux Morts sont inscrits 510 noms de verdunois morts pendant la 1ère guerre mondiale.
On y a rajouté par la suite les victimes des autres conflits.
L'architecte Forest et le sculpteur Grange ont illustré la devise « on ne passe pas » par ce mur de soldats faisant un rempart de leurs poitrines contre lequel l'armée allemande est venue se heurter.
www.tourisme-verdun.fr/monument-aux-enfants-de-verdun-morts-pour-la-france.php

Infos techniques


55100 Verdun
Lat : 49.1577Lng : 5.37638
0 m
3 ans

Les Storyguides à proximité

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.