Déjà inscrit ? Connectez-vous
La chapelle Notre-Dame au Puits

La chapelle Notre-Dame au Puits

Cette petite chapelle, qui tire son nom de la proximité de l’ancien puits seigneurial, a été fondée par le seigneur de Trivières, Antoine de Namur, le 18 février 1509. Le but du commanditaire était d’y placer une relique de l’épine de la couronne du Christ. C’est également à cet endroit qu’il se fit enterrer comme le témoigne encore de nos jours son imposante pierre tombale. L’édifice existant actuellement a toutefois été modifié au fil des siècles. De l’époque de son édification ne subsistent que les fondations et la porte latérale, aujourd’hui obturée. Fortement endommagée lors des guerres de religion qui ont fait rage dans nos régions au 16e siècle, la chapelle a été reconstruite en 1664 ou 1665 par le seigneur du lieu. C’est à ce moment qu’elle prend sa forme actuelle : petite chapelle gothique à nef unique ornée, sur sa façade principale, d’une pierre portant les armoiries du baron de Wolff de Moorseel, bourgmestre de Trivières, auteur d’une restauration de l’ensemble en 1875. Cette chapelle est également un sanctuaire à répit comme l’indique l’inscription présente sur la pierre tombale de Philippe Wanquin représentant un bébé emmailloté. L’édifice abrite ainsi la sépulture d’un enfant mort avant d’avoir reçu le sacrement du baptême et se trouvant dans les limbes, un espace situé entre le paradis et l’enfer.

Classement comme monument le 12 janvier 1981

Infos techniques

Lat : 50.4512555Lng : 4.1456762
0 m
5 ans

Les hébergements à proximité