Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le monument Gordon

Le monument Gordon

 

Ce monument composé d’une colonne brisée cannelée sommée d’une couronne de lauriers rend hommage au lieutenant-colonel écossais Alexander Gordon. Âgé de 29 ans en 1815, il fait partie du 3e régiment des Footguards et occupe la position prestigieuse d’aide de camp du duc de Wellington. Gravement blessé à la jambe pendant la bataille de Waterloo, il est emporté au quartier-général de Wellington où il doit être amputé. Il ne survit toutefois pas à l’opération. Sa famille lui fait élever ce monument dès 1817 ; il comporte une longue inscription commémorative en anglais sur le flanc nord dont une traduction française se trouve sur le flanc sud. Le monument, de style néoclassique, est imposant. Le colonne brisée, symbolisant la courte carrière du défunt, mesure 5 m de hauteur. Le monument est également riche quant à son iconographie. Sur le face est du piédestal se trouve un bas-relief représentant des armes surmontées de l’insigne du régiment des Scot Guards (chardon et devise écossaise). La face ouest est décorée du blason de Lord Aberdeen, père du défunt (couronne, feuilles de chêne, deux bras bandant et la devise Fortuna sequatur). Enfin, sur le socle, se trouvent des inscriptions partiellement illisibles évoquant les restaurations du monument en 1870 et 1886. Comme celle de nombreux autres officiers, la dépouille d’Alexander Gordon a été transférée dans le mémorial des Britanniques morts à Waterloo au cimetière d’Evere en 1890. Ce monument n’est donc pas une sépulture.

Classement comme monument le 16 août 1978

 

Infos techniques

Lat : 50.6874325Lng : 4.4085277
0 m
5 ans

Les hébergements à proximité