Déjà inscrit ? Connectez-vous
La collégiale Saint-Ursmer

La collégiale Saint-Ursmer

La collégiale de Binche est un des plus anciens édifices de la ville. L’état primitif de l’église actuelle remonte au 12e siècle et est de style roman. À cette époque, le sanctuaire, qui a contribué au développement de la ville de Binche au Moyen Âge, est dédié à la Vierge et est connu sous le nom de monastère de Moustier-Sainte-Marie. En 1409, le chapitre de la collégiale de Lobbes est transféré à Binche ; l’église devient une collégiale et prend le nom du patron de la collégiale de Lobbes. Saint Ursmer était un moine, évangélisateur de la Flandre et du Hainaut, mort à Lobbes en 713. Le sanctuaire connaît des modifications et agrandissements au fil des siècles. On retrouve le style roman dans la partie inférieure de la tour et la face occidentale de la nef ; le style gothique hennuyer du 16e siècle se perçoit dans les chapelles et le chœur. Détruite par les troupes du roi de France Henri II, la tour est reconstruite en 1554. La nef est quant à elle entièrement reconstruite en 1622, année au cours de laquelle un clocher bulbeux est ajouté à la tour. L’ensemble des vitraux n’est plus d’origine ; tous ont été remplacés en 1850. Lors du transfert de leur communauté religieuse au début du 15e siècle, les chanoines de Lobbes sont arrivés à Binche avec les reliques de saint Ursmer. Le trésor de la collégiale de Binche est remarquable : bras-reliquaire de saint Jacques, bras-reliquaire de saint Pierre, buste-reliquaire de saint Ursmer…

Classement comme monument le 15 janvier 1936

 

Lat : 50.4092Lng : 4.16449
0 m
2 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.